Aller au contenu principal
Essai Triumph Speed Twin 2021 : Des muscles et du chic !
Motors

Essai Triumph Speed Twin 2021 : Des muscles et du chic !

John -

La Triumph Speed Twin nous avait fortement marquée. Elle revient plus vite et plus fort dans cette nouvelle livrée 2021. Triumph lui donne des caractéristiques plus sportives. Alors, est ce que cette Speed Twin est la plus rapide des motos neo retro du marché ? On vous dit ca tout de suite.

Pour bien commencer, et pour ceux qui veulent éviter de lire tout en détails. Nous vous avons concocté une vidéo (parfois un peu trop pluvieuse) au guidon de cette nouvelle moto.

Installez vous confortablement, on vous emmène en ride.

Essai Triumph Speed Twin 2021

Quelles nouveautés pour la Speed twin ?

Il faut dire que la Speed Twin, première génération, a été reconnue par plusieurs magazines et sites web spécialisés moto, tout simplement comme la meilleure neo-retro de l’année 2019. Rien que ca !

Il n’en fallait guère plus pour attiser notre curiosité et nous faire embarquer pour le Portugal pour cet essai de la moto. Rajoutons au contexte, qu’à cause du COVID, les essais presse ont été réduits de manière drastique cette dernière année et demi, et l’envie de prendre un peu de soleil tout en la testant nous régalait.

Ca, c’était sur le papier.

En vrai, la météo fut proche de l’apocalypse. Trombes d’eau, pluie marine, sable sur la route, autant d’éléments pour nous mettre en défaut. Nous y reviendrons plus tard.

Essai Triumph Speed Twin 2021

Nous entrons dans cette salle de présentation, 2 Speedtwin équipées nous attendent et le powerpoint de la Team Triumph UK pour nous parler de ces motos.

Alors, quelles sont les évolutions ? Oui car il s’agit bien d’évolutions et non de révolutions.

En effet, elles s’articulent autour de 2 axes.

Le premier est le moteur. Il gagne 3cv, oui c’est faible, et elle culmine à 100 ch. Mais il a surtout été retravaillé pour offrir plus de couple à moyen régime et réduire son inertie. Nous verrons ceci lors de l’essai.

L’autre point est sur la partie cycle et le freinage. Des Brembo M50 viennent équiper la bête (et clairement c’est du super haut de gamme normalement montées sur des hyper sportives) et une nouvelle fourche Marzocchi 43mm associée à des Metzeler Racetec RR. Le ton est donné. Triumph veut l’inscrire dans la sportivité et ils n’ont pas lésiné sur les moyens.

Pour tout le reste, c’est plus léger. les modes de pilotage ont été améliorés, les silencieux sont en acier brossés, nouveau montage des gardes boues et du phare.

Perplexes, l’équipe des journalistes / youtubeur se regarde. Ouais, ce n’est pas transcendant, mais l’envie d’en découdre dès le lendemain nous anime.

Triumph Speed Twin 2021 : sur la route !

Equipés de nos plus belles vestes d’été et pantalons légers, nous regardons avec amertume les grosses gouttes de pluie imbiber les selles des motos.

Il est 8h du matin et la journée s’annonce longue et humide.

Heureusement, les anglais de Triumph étant habitués à ce genre de climat, avait prévue des full combinaisons étanches pour nous assurer un look digne des années 80.

Essai Triumph Speed Twin 2021

Je m’assois sur la moto et retrouve quasi immédiatement mes habitudes. Le guidon et les commandes tombent bien sous les mains. Les 2 compteurs sont visibles : à gauche la vitesse, à droite le compte tour. Dans les écrans, toutes les fonctions essentiels : mode de conduite, indicateur de vitesse, odomètre, jauge d’essence, autonomie, etc…

J’appuie sur le démarreur. La Speed Twin se réveille, quelques gouttes d’eau tombent sur les collecteurs et après quelques coups de gaz pour entendre la sonorité, plutôt agréable bien que soumise à Euro 5, un léger nuage de vapeur d’eau entoure la moto.

Nous partons sur les pavés et les dos d’âne glissants avec les pneus froids. Heureusement, après ces 2km de tous les dangers, arrive la route. Enorme boulevard, je m’élance. 1,2,3 la Speed Twin prend vite ses tours et la vitesse monte tout aussi vite. C’est vrai qu’elle a l’air plus joueuse et qu’elle demande qu’à atteindre la zone rouge 500trs plus haute que sa grande soeur.

Premiers gros coups de freins. Une langue de sable est en travers des 2 voies. Pas de soucis, les M50 ont du mordant. Par contre, sur le mouillé les pneus sont limites limites. Sur les rares bandes sèches par contre, ca colle !

Nous continuons notre périple et plus les kilomètres défilent, plus les millimètres d’eau sur la route augmentent. Le rythme est calme et l’on ne veut pas mettre les Metzeler en défaut. Le Mode Rain remplit bien son rôle et empêche les dérobades.

Nous expédions la pause à la vue d’éclaircie pour essayer dans des conditions plus favorables cette Triumph Speed Twin. Les pneus chauffent et l’on est bien sur cette Speed twin. La position est agréable, et bien que ce soit un 1200, on est étonné de la finesse de cette moto. Elle incite à la confiance et on la jette de virage en virage qu’ils soit rapides ou plus longs.

Le moteur répond à la moindre sollicitation de la poignée de gaz, hyper dosable. On ne se laisse pas surprendre et qu’on on veut envoyer la sauce, elle répond présente avec un son plutôt rageur d’origine.

Certains essayeurs ayant moins peur que moi des trainées de gasoil au sol diront que les amortisseurs arrière ont tendance à montrer des limites à rythme très rapide. Je vous rassure avant d’en arriver là, il faudra avoir souscrit une bonne assurance vie ou du moins croire à la chance.

Nous terminons la journée, rassasié par les routes et cette Triumph Speed Twin. Toutes alignées on ne peut qu’apprécier l’esthétique de cette Triumph. Roadster aux allures néo-rétros, les finitions sont à la hauteur de tout ce que fait Triumph depuis plusieurs années : Haut de gamme !

Notre avis sur le Test de la Speed Twin 1200

Le diable en robe de velours devrions nous l’appeler !

Sous ses airs de lady anglaise, elle se révèle incisive et avec un caractère sportif. Le moteur, et son inertie allégée, fait des merveilles. Le train avant se révèle précis à tout rythme.

Sage et élégante à l’oeil, elle se révèle pétillante au guidon. Vous voulez vous faire (très) plaisir tout en étant élégant ? La speed Twin sera pour vous ! Si vous hésitez avec la Bmw Nine T, elle vient clairement chasser sur ses terres…

La Triumph Speed Twin 2021 est proposée au tarif de 13 300 euros. Pour obtenir le beau rouge sur lequel j’ai pu rouler, comptez 200 euros de plus.

 

Allez visitez nos essais des motos neo- retros à la suite ! 

Quelle moto neo retro choisir ?

Site Officiel

L'essai de la Triumph Speed Twin 2021

  • Cette ligne !
  • Un moteur pétillant
  • Le train avant
  • Amortisseurs arrière un peu justes
  • Les pneus sous la pluie
88%
Note globale :
17/20