Aller au contenu principal
Trails des années 80/90 : Yamaha XT 600 de 1983
Lifestyle

Trails des années 80/90 : Yamaha XT 600 de 1983

TomTom -

ADN d’Aventurière !

On ne peut parler de la XT 600 sans faire allusion au Paris Dakar tant ils sont indissociable. Après 2 victoires sur le rallye en 79 et 80, Yamaha souffre de la concurrence avec les GS et XR qui trustent le haut du tableau. Il faut réagir et vite !

Sous l’impulsion de Jean Claude Olivier et de l’importateur historique Sonauto, les ingénieurs japonais se mettent au travail. De leurs efforts naitra la XT 600 Z, digne héritière de la légendaire XT 500.

Elue moto de l’année 83, la XT 600 type 34L (première version) reprend l’architecture et le moteur 4 temps refroidi par air de la XT 500. Pour délivrer ses 43ch elle bénéficie cependant d’un alésage plus gros et l’huile quitte le cadre pour être stockée dans un réservoir positionné à l’arrière de la moto.

En 1985, la 34L cède la place à la 55W qui bénéficie d’évolutions mineures. Elle reçoit un protège disque avant, une nouvelle batterie et Yam France sort un kit carbu amélioré pour combler les trous à l’accélération.

La véritable révolution viendra de la type V1J sortie en 1986…Alléluia Yamaha implante un démarreur électrique ! Fini les galères et les violents retours de kick. Elle recevra également des soupapes plus larges, un nouveau profil d’arbres à cames et une boite à air optimisée et son réservoir passera de 30 à 23 litres.

Une XT 600 aujourd’hui : combien et comment ?

Pendant longtemps les trails n’avaient que peu d’intérêt et beaucoup ont fini remisé dans un coin… Ce n’est plus le cas et la cote s’en ressent ! Une épave pourra se trouver aux alentours de 1000€ tant dis qu’un bel exemplaire se négociera au alentours de 4000€ (voir plus !)

Mais attention à ne pas succomber au premier regard car bien que pétrie de qualité, la belle a aussi ses défauts. Elle souffre notamment d’un joint de culasse et de pignons de boite (5e) fragiles, sans parler du stator et régulateur qui peuvent vous lâcher sans prévenir ! A noter que les plastiques de carénage sont rares et si vous en trouvez préparez-vous à l’infarctus !

D’autres articles sur les trails des années 80/90 arrivent alors ne t’éloigne pas trop !

Le Paris Ténéré Club