Aller au contenu principal
Trails des années 80/90 : Honda Africa Twin 650 – RD03 – 1988
Motors

Trails des années 80/90 : Honda Africa Twin 650 – RD03 – 1988

TomTom -

« Le vrai sage est celui qui fonde sur le sable » (H.de Régnier), une citation qui colle parfaitement à Honda pour son AT ! Back in 87, le constructeur fait un carton avec sa Transalp, rafle 4 victoires d’affilées au Dakar (86 à 89) avec son proto NXR 750  et présente 2 bombes au salon de Tokyo : la 650 Dominator et l’Africa Twin 650 RD03.

 

La Transalp sous stéroïdes

Surfant sur la Dakarmania, Honda veut proposer une version réplica de sa NXR 750 victorieuse pour motards en mal d’aventure. Et les ingénieurs japonais ne vont pas chercher bien loin … L’idée est simple :  doper la Transalp et lui mettre le costume d’Indiana Jones !

La réinterprétation du bestseller va se traduire par de profondes modifications techniques. Le cadre est modifié et renforcé, l’empattement est rallongé et un bras oscillant alu prend place pour améliorer la partie cycle. La moto reçoit des suspensions dignes de ce nom avec un amorto arrière réglable !

Le moteur de la Transalp gagne 64cc et 2ch supplémentaires, la puissance passant ainsi à 57ch à 8000 trs/min. Le bi-cylindre en V à 52° refroidi par eau reçoit 3 soupapes/cyl et un double allumage. Un moulin réputé costaud et qui connait rarement la panne avant les 100.000 km, c’est dire !

 

 

La belle reçoit un habillage de baroudeuse avec gros réservoir (25 litres – 300km), carénages élargies le tout aux couleurs du HRC (Honda Racing Corporation). L’équipement n’est pas en reste avec jantes anodisées or, protection fourche et disques de frein, selle antidérapante, gros sabot moteur et 2 témoins de réserve d’essence ! Une hauteur de selle plus basse (890 mm) et un meilleur freinage avant en aurait fait une moto parfaite.

Honda propose donc une bombe sur le marché et à l’époque la presse spécialisée est unanime : Africa Twin rime avec plaisir, confort et fiabilité.

L’Africa et le Dakar : Bad timing !

Avant l’arrivée de RD03, il y avait la NXR 750 qui était un proto de 75ch pour 160 kg uniquement développé pour remporter le Dakar !.

Pour promouvoir sa nouvelle machine, Honda aligne 50 Africa Twin upgradées en catégorie « Marathon » pour pilotes amateurs fortunés. Le pilote français P. Toussaint gagnera la course…ça sera la seule fois où la « twin » s’illustrera au Dakar.

En 1990, le constructeur Japonais décide de mettre fin à la carrière de la NXR et la remplace par sa RD03. Mais voilà, de 1990 à 1994 un duel sans merci aura lieu entre Yamaha et Cagiva ne laissant aucune place à la concurrence. Ça sera aussi les années fast d’un certain S. Peterhansel (aka M. Dakar).

Une Africa Twin 650 dans ton garage et à combien ?

En rêver c’est bien, la désirer c’est mieux…mais la réalité fait mal ! Un (très) bel exemplaire tourne à l’alentour des 4500/5000€ et la cote continue son ascension… Si tu cherches l’exclusivité alors ton choix ce portera sur la RD03 version « Marathon » qui en plus d’être introuvable vaut + de 20K€ alors bon chance comme on dit !

Tu l’auras compris elle a tout pour plaire (ou presque), quelques victoires au Dakar l’auraient rendu parfaite mais ne dit on pas que la perfection n’existe pas ?