Aller au contenu principal
L’antre de la compétition : Yamaha Collection Hall
Lifestyle

L’antre de la compétition : Yamaha Collection Hall

TomTom -

Elles nous ont fait rêver aux mains des plus grands !  Des circuits du GP500 au guidon d’Agostini, aux pistes du Paris-Dakar avec Peterhansel, ces motos désormais élevées au rang d’icônes ont participé à l’âge d’or de la compétition moto… Une incroyable époque qui a mis en lumière des pilotes aujourd’hui devenus des légendes comme Kenny Roberts, Wayne Rainey, Cyril Neveu, Serge Bacou, etc.

Mais que sont-elles devenues, ces motos ?

Le devoir de mémoire…

Sous l’impulsion de son Président Eric de Seynes Yamaha Motor Europe a ouvert le ‘’Collection Hall’’ en septembre 2019, au sein de son siège près d’Amsterdam. Un lieu regroupant près de 50 motos, et pas n’importe lesquelles ! Les pistardes des années 70 d’Ago et de Kenny font face aux XT500 de Bacou et autres Ténéré de JCO des années 80 ! Outres les motos, cet endroit regorge d’histoires et d’anecdotes de ces hommes qui ont fait l’histoire de la marque !

Pour Eric de Seynes il est primordial de conserver ces motos : « conserver les motos d’hier aidera au développement des motos de demain et répond à la philosophie de la marque : « Proud of our History ». »

S’il devait n’en rester qu’une ?

Cette question ne peut avoir de réponse tant l’histoire et le palmarès de chacune d’elles les rendent uniques. Mais il y en a une qui « impose » plus que les autres au sens propre comme au figuré ! Je te parle de la mythique YZE 850T de Mr Stéphane Peterhansel ! Oui elle est bien là, incroyable non ?  La moto parle d’elle-même, il n’y a qu’à la regarder pour l’entendre te raconter ses exploits !

 

En retraite… active !

Bien que fermé au public, le but de cet endroit n’est pas de garder jalousement les pépites de la marque. Chaque année plusieurs d’entre elles sont mises à disposition d’événements (Eicma, salon du 2 roues, Sunday Ride Classic, Goodwood, etc.) pour être exposées ou prendre la piste pour quelques tours de parade ! Elles peuvent être également prêtées pour des études de style ou des écoles de designers.

A l’heure où l’électrique supplante le bon vieux moteur thermique, il est presque réconfortant de savoir que ces motos d’un autre temps, sont là, préservées, à l’abri du temps qui passe. Toutes dans un état exceptionnel et prêtes à (re)faire vibrer les amoureux de belles mécaniques !

Mes remerciements à Eric de Seynes & Bénédicte de m’avoir ouvert les portes de cet endroit exceptionnel