Aller au contenu principal
Trails des années 80/90 : BMW R80 GS de 1980
Lifestyle

Trails des années 80/90 : BMW R80 GS de 1980

TomTom -

BMW R80 GS : La passion des champignons !

En 1973, trois ingénieurs Bmw Motorrad veulent pour leurs propres besoins, une moto capable de rouler vite sur autoroute (avec passager) pour arriver dans les Dolomites. Une fois sur place, l’idée est de prendre les pistes pour aller chercher des champignons ! Voilà la Genèse de la GS, avoue que c’est pas banal !

Les trois potes prennent une base de R75/5 (base ayant le plus de capacités TT de la marque) et la modifient pour aboutir au proto ’’RED DEVIL’’ (à cause du réservoir rouge). Ce proto finement travailler ne pèsera que 165 kg à sec pour 50ch !

Cette OVNI arrive à point nommé, en effet nous sommes en 78 et le département moto de BMW va mal. Karl Gerlinger, directeur des ventes depuis 79 mesure le potentiel de la Red Devil et fait pression auprès de la maison mère pour que le proto entre en production. Bmw prendra la base R80/7, et la modifiera tout en gardant les innovations du proto. La R80 GS est née !

Die Grosse claque !

Niveau innovation, ce trail n’en manque pas ! Les principales innovations portent sur le mono bras arrière (monolever), les culasses sont traitées au Nikasil (alliage permettant de gagner 5kg), le volant moteur est revu et le cadre allégé. L’embrayage sera également retravaillé et allégé.

La cerise sur le gâteau viendra du service marketing qui apposera deux lettres devenus mythiques : ’’GS’’ pour Gelände/Straße (tout terrain/route).

La concurrence nipponne se prend une claque technologique ! En effet, à l’époque les Japonnais ne proposent que des gros mono dépassant difficilement les 40ch et 140 km/h. La Munichoise elle annonce 50ch et + de 180 kmh ! La GS gagnera d’ailleurs le Paris Dakar en 81 et 83 aux mains d’un certain Hubert Auriol, surnommé l’africain.

Une BMW R80 GS chez toi : Comment et combien ?

La belle se démarque sur le marché de la collection par un tarif qui va en refroidir plus d’un ! Un exemplaire en état collection dépasse les 13.000 euros, et comptez entre 8000 et 10 000 euros pour un en bel état…mais gaffe à la spéculation !

Cependant la BMW R80 GS souffre de ses qualités… Étant très robuste (Deutsche qualität !) beaucoup de propriétaires ont négligé son entretien ! Forcément 40 ans plus tard ça laisse des traces… Aussi je te conseille de bien regarder l’entretien du cardan arrière (fréquence des vidanges d’huile, joints etc). Pense aussi à regarder le serrage des boulons de la partie cycle, ça t’évitera d’avoir des mouvements parasites. Enfin, le must sera de disposer de factures d’entretien by Bmw Motorrad !

Je te laisse là-dessus et te dis à la prochaine pour le prochain article sur les Trails des années 80 et d’ici là … Take care et safe ride !