Aller au contenu principal
Test du Shark Spartan RS : le casque francais du Sport Touring
Style

Test du Shark Spartan RS : le casque francais du Sport Touring

John -

Oui sous ce nom, le Shark Spartan RS, va avoir du mal à cacher son jeu. On s’imagine des guerriers, épées et lances prêt à en découdre avec les envahisseurs. A moins que ceci soit le film…. Toujours est il que ses ambitions sont claires pour ce best seller de la marque française Shark :  en faire un incontournable et à un prix raisonnable. On a pu le tester cet été et on vous donne notre avis sur cet essai.

Shark Spartan RS : C’est quoi ?

C’est vrai que chez 4h10, on connait et l’on teste plus régulièrement des casques au look vintage. Même si les Spartes ont marqué l’histoire quelques siècles avant J-C à grands coups d’épées et de boucliers dans la tronche (si si on a fait des recherches sur wikipedia), ce casque est, quand à lui, définitivement ancré dans le présent voir même dans le futur.

Pourquoi ?

Tout d’abord pour ses normes de sécurité. C’est vrai qu’avant le style, porter un casque qui vous protège efficacement reste l’intérêt principal.

Shark Spartan RS Test avis
Photo : Hamdi Ben Lagha

Le Spartan RS répond aux normes 22.06 de sécurité (et qui donc suivent le 22.05) et se conforme donc aux futurs standards, bientôt obligatoire, en terme de protection du pilote. Pour les plus tatillons, le test SHARP note les casques suivant leur résistance et absorption des chocs par zones. Et bien, meme si la déclinaison RS n’y figure pas, les versions Spartan et GT obtiennent l’excellente note de 4/5. Voilà de quoi se rassurer.

Deuxio, car la marque française pousse les détails loin, voire très loin.

Que faut il retenir ?

Pas la peine de se faire une liste exhaustive des caractéristiques du casque. Comme nous, vous savez lire (et tant mieux si vous êtes à cet instant sur cet article). Et ca se passe ici directement sur le site de Shark. 

Notons de notre coté, la conception de la calotte en composite multi-axiale et EPS multi-densités. Cela fait bien sur écho aux futures normes de sécurité, que ce casque valide mais dépasse ! Et puis il faut dire qu’à la sortie de son emballage, le casque fait bien fini. On prête attention aux détails, tout est bien ajusté.

On en profite pour jouer avec l’écran qui s’ouvre et se ferme aisément à une seule main. D’ailleurs à propos de celui-ci, il dispose d’un système de verrouillage inspiré du Race R Pro Gp (le très haut de gamme de chez Shark) en 4 points. Plutôt rassurant de ne pas voir son écran valdinguer ou s’ouvrir en cas d’oiseau avec une trajectoire aléatoire ou de débris sur la chaussée.

 

  • Shark Spartan RS avis
  • Test Shark Spartan RS
  • Casque shark Spartan RS
  • Casque Shark Spartan RS

En tout cas pour votre vision à vous ca ne posera aucun soucis. Shark a joué ca de manière fort maligne. En effet, il est concu avec des épaisseurs différentes suivant l’endroit où vos yeux se poseront afin d’éviter toute déformation de la vision. C’est peut etre un détail pour vous mais pour Shark …. (je vous laisse compléter)

Et Le Shark Spartan RS sur la tête, c’est bien ?

Oui car juste admirer un casque tout juste sorti de sa boite n’est réservé qu’aux collectionneurs fanatiques. Toujours est il qu’en main, on aime également le sous-peser  et le scruter.

A première vue, le casque fait assez massif. Bien que Shark propose 2 tailles de calottes différentes, le casque reste assez gros, la faute à la nouvelle norme ECE 22.06. Cependant, son poids reste modéré, on effleure les 1500grs. On est pas aussi léger qu’un casque full carbone c’est sur mais le tout est plutôt équilibré. Par contre, comme je fais 60cm de tour de tête je me suis tourné vers un L. Et donc vers la taille de calotte plus grande me faisant un peu une « grosse » tête par rapport au reste de mon gabarit.

Au moment de l’enfiler, on ressent le travail fait sur les mousses. Bien enveloppante, elle viennent véritablement caler ma tête. Pas de points durs au niveau du front et une sensation de confort plutôt très cool à l’intérieur grâce notamment à ce tissu suédé fort agréable sur mes joues. Et là, bonne surprise.

 

J’aime particulièrement les casques offrant un grand champs de vision. C’est toujours pratique quand on fait de la ville et que les trottinettes débarquent de tous les côtés. Ce Shark Spartan RS est plutôt très convaincant et me permet de ne pas avoir à tourner la tête pour récupérer une info visuelle à gauche ou à droite.

A propos, il est fourni avec un PinLock. Accessoire totalement indispensable mais pas toujours fourni d’office lors de l’achat d’un casque.

Je me regarde dans le miroir. La mentonnière me fait penser au masque de Dark Vador, les bandes rouges et noires à Dark Maul et la ventilation sur le haut du casque à une prise d’air de muscle car américaine.

Autrement dit, faut que ca envoie du bois.

Casque SHARK Spartan RS test
Photo : Hamdi Ben Lagha
Avis Shark Spartan RS
Photo : Hamdi Ben Lagha
Casque Shark Rouge
Photo : Hamdi Ben Lagha
Photo : Hamdi Ben Lagha

Sur route

Et pour se faire, rien de mieux que la Triumph Scrambler de l’ami Hamdi. Une position haute, aucune protection, bref idéale pour se manger de plein fouet le vent.  Cette année, la météo n’a pas été des plus douces. Pas loin de 30° degrés au thermomètre et il n’est pas encore midi.

Premiers tours de roues, bien que le casque dispose de 3 prises d’air et 4 extracteurs, je dois ouvrir l’écran pour me rafraichir. Le soleil tape et fort. A une main, une fois la manipulation faite 2/3 fois, le système devient plus intuitif. Des gouttes de transpiration commencent à perler sur mon front et je croise les doigts pour que le tissu ALVEOTECH fasse son job.

Vous savez (et coucou aux copains qui font du trail et du cross) quand vous transpirez énormément à moto. Dans le feu de l’action on sent rien. Par contre, dès que l’on s’arrête et qu’on enlève son casque… Ça devient très compliqué de le remettre. Je pense même qu’il s’agit d’une des sensations les plus désagréables à moto tout comme rouler avec les doigts de pied trempant dans 5cm d’eau dans les bottes.

Heureusement ce Shark Spartan RS est concu pour parer à ceci.

Avec la chaleur ambiante, je sors des petites rues pour viser des axes et routes plus roulantes. Et c’est là que le Shark Spartan RS s’exprime le mieux. Ou plutôt ne s’exprime pas du tout. L’insonorisation est réussie tout autant que l’aérodynamisme.

intérieur Shark Spartan RS
Photo : Ersan Mc Gregor
Confort Shark Spartan RS
Photo : Ersan Mc Gregor
Prix Shark Spartan RS
Photo : Ersan Mc Gregor

La vitesse augmente et le casque se cale parfaitement dans le flux d’air, sans bouger, sans remous. Même lorsque vous levez la tête pour regarder au loin les panneaux, le vent qui s’engouffre en dessous ne vient pas créer des sifflements forts désagréables.

Les aérations jouent parfaitement leurs rôles, même si dès que la vitesse redescend on re-ouvre vite l’écran pour se rafraichir. Ce grand champ de vision est un régal pour l’agrément de conduite.

Pour nos amis et lecteurs portant des lunettes sachez qu’elles rentreront parfaitement dans ce casque. Et pour les plus mélomanes le dispositif intercom SharkTooth est bien évidemment concu pour. De quoi vous repasser l’intégrale de Dalida ou les chants grecques spartiates traditionnels.

 

Notre Avis sur le Shark Spartan RS

Qualité – prix ! Voila comment je peux résumer ce casque. Bien fini, bien pensé, confortable et apportant sécurité. Que faut il demander de plus ? C’est vrai que le look est moderne et se plaira mieux à un roadster ou sportive (voire une Neo rétro sportive comme la Triumph Speed Triple 1200 RR )

Pour les amateurs de Highside, sachez que Shark a sorti une collab avec Adrian Parassol sur le Spartan RS.

Enfilez le et partez rouler, loin. Il ne demande que ca !

Il est disponible au prix de 369,99€ voire moins quand il y a des promos. Allez on est sympa on vous mets un lien ! Et pour ceux qui veulent plus d’infos ce sera sur le site de SHARK directement. (Liens à la suite)

Les promos sur Motoblouz

Le site de Shark

Test du Shark Spartan RS

  • Le rapport qualité-prix
  • Les Finitions
  • Le confort des mousses
  • Pas fan des coloris...
80%
Note globale :
15/20