Aller au contenu principal
Road trip Italie Suisse : cols et routes mythiques
Travel

Road trip Italie Suisse : cols et routes mythiques

Xavier -

Amoureux de paysages, de billards et de belles courbes, bienvenue dans ce récit de voyage à travers un road trip Italie Suisse inoubliable.

Cinq jours d’aventure depuis Lyon pour rejoindre la vallée d’Aoste, remonter sur le Lac de Côme, puis traverser le sud de la Suisse en passant par des cols mythiques, et des routes inoubliables.

San Bernardino, Col de Splügen, Furka Pass, Tremola, la route de la Forclaz, des noms que vous allez bientôt devoir intégrer dans votre GPS pour vos prochaines vacances !

Jour 1 : Lyon, Col du petit Saint Bernard, Vallée d’Aoste.

Voyager seul, c’est bien, mais voyager à moto avec deux potes de longue date, c’est mieux ! Nous partons depuis Lyon, moi ainsi que mes deux compères d’aventure de toujours. Nos montures : Un Speed Triple 1050 R / Une Street Triple 675 R / ainsi qu’un CB500F. Assez hétérogène me direz vous, mais rappelez vous ce n’est pas la taille qui compte, le tout c’est de savoir s’en servir !

Notre début de road trip Italie Suisse nous emmène rapidement vers le lac du Bourget, en passant par le col du chat. Une petite route sinueuse débouchant en plein sur le lac, le genre de mise en jambe idéale avant d’affronter les prochaines étapes du voyage, et leur flot de virolos.

lac du bourget aix les bains

Nous prenons ensuite la direction d’Albertville, et sa longue départementale à 80km/h d’un ennui absolu, mais qui nous permettra néanmoins de nous reposer avant la portion suivante.

Quelques dizaines de kilomètres plus loin, nous entrons dans le vif du sujet ! Arrivée à Moutier, nous remontons en direction de Bourg Saint Maurice. Les montagnes commencent à nous encercler, et les virages commencent à se dessiner. La Savoie est un terrain de jeu incontournable pour tout motard, et je ne me lasserai jamais de découvrir les superbes routes de cette région. Après de nombreux virages en épingle, nous arrivons à Rozière. Tout en contemplant ces sublimes paysages avec une vue sur l’ensemble de la vallée, nous poussons plus loin notre route pour traverser la frontière Italienne.

Nous franchissons le Col du Petit Saint Bernard, et faisons une pause bien méritée au Bar du Lac. Malheureusement nous descendrons toute la vallée d’Aoste sous l’orage avant de rejoindre notre Airbnb dans le superbe village de Saint Pierre. Par temps clair, vous aurez vue sur de petits lacs de montagnes, et verrez les sommets disparaître au milieu des forêts de sapins, un cadre fantastique pour une arrivée chez nos voisins italiens.

Jour 2 : Vallée d’Aoste au Lac de Côme

Nous nous réveillons tôt ce matin avec un grand soleil, et une douce odeur de bottes et de cuirs de moto humides dans le nez… Le genre de conditions idéales pour aller enquiller du virage, et profiter encore du cadre qui nous entoure.

Avec un peu plus d’agglo pour cette partie du voyage, nous passons tout de même par de belles portions roulantes au milieu des montagnes italiennes. Comme nous sommes avant tout ici pour nous faire plaisir aux yeux, et aux bielles, nous ne prendrons pas réellement le temps de visiter le patrimoine culturel de la région. Néanmoins si vous avez le temps, de nombreux châteaux, vignobles, et monuments historiques jonchent la route vers le Lac de Côme.

motos road trip italie suisse

Pas de cols pour cette journée, le rythme est moins soutenu. La dernière portion de route le long du lac majeur limitée à 50 km/h pendant près de 40 bornes ne fera pas vraiment chauffer la gomme de nos pneus. Nous profitons en revanche d’une vue splendide sur le lac de Côme et les montagnes qui l’entourent. Nous arrivons le soir dans notre Airbnb bordant le lac, et nous offrons une journée Off sans moto le lendemain avant d’attaquer le cœur du voyage : La Suisse !

lac de come italie road trip moto

Jour 4 : Lac de Côme, San Bernardino, col de la Furka, Sion.

Après une bonne journée à nous reposer sur les bords du lac, nous enfourchons nos montures au matin du quatrième jour. Cette journée est LA journée que j’attendais depuis le départ. La Frontière entre la Suisse et l’Italie regorge de cols et de routes de montagnes à gros virages. Lorsque je créais le roadbook, je pensais même à faire une journée aller-retour entre le lac de Côme et la Suisse pour ne pas avoir à choisir entre tel ou tel col. Mais budget oblige, il aura fallu trancher !

Direction Splügen pour rejoindre le col de San Bernardino, des étapes incontournables si vous souhaitez rouler dans cette région. Je dirais qu’il s’agit simplement pour moi de la plus belle journée de roulage de ma jeune vie de voyageur à moto. Paysages, qualité de routes, virages, des potes, des sensations, du fun, bref : le paradis !

arrivée au col de san bernardino
descente du col de san bernardino moto

La portion de route entre San Bernardino et Quinto est assez roulante, de la grande voie bien propre au milieu des sapins et des petits villages Suisses. Le temps de faire le plein d’essence général et nous retrouvons une vieille amie qui ne nous avait pas manquée jusque-là…. la pluie !

Arrive maintenant le conseil du jour lorsque vous créez votre roadbook dans des endroits que vous ne connaissez pas : utilisez la fonction Street View de Google Maps.

L’avantage de cette fonctionnalité, c’est qu’elle permet de voir de quoi est fait le revêtement des routes, et à cet instant nous aurions aimé avoir eu connaissance de ce petit détail…

Nous roulons en direction du Col de Saint Gothard et la route que nous empruntons s’appelle la Tremola Passtrasse : 5 km de virages… sur des pavés, oui des pavés, et le tout sous la pluie. Je vous passe les commentaires de mes collègues dans l’intercom…

montée par la route de Tremola

Je dois vous avouer qu’à ce moment là, je ne faisais pas le fier et me répétais à chaque virage : « ne plante pas la meule, ne plante pas la meule !!! »

Cette route n’en demeure pas moins sublime, par temps clair vous profiterez d’une vue imprenable sur la vallée au cœur de laquelle serpentent ces lacets pavés. Le Lac du Saint Gothard est sublime au sommet de cet enchaînement de virages. Si vous avez le temps vous pourrez même visiter les cavernes de l’ancienne forteresse souterraine du musée Sasso San Gottardo.

pavés ancienne route de tremola

Les conditions météo de cet après-midi sont exécrables, 3h de routes sous la pluie jusqu’à notre arrivée. Nous devons faire un arrêt express au Col de la Furka qui était pourtant le plus beau passage de cette fin de journée. Je supplie mes deux amis de s’arrêter pour immortaliser ce moment, et faire une photo devant l’hôtel mythique. Le temps d’une pause d’environ 34 secondes et nous retournons sur la route pour en finir avec cette journée pour le moins…. Humide ! La route menant au col étant sous les nuages, nous ne pourrons même pas profiter du superbe panorama qu’offre la descente du col par temps clair.

route de la furka, col moto suisse
pluie sommet col de la furka road trip

Nous arrivons finalement à Sion, une très jolie ville entourée de vignes, la Basilique de Valère et le Château de Tourbillon surplombent fièrement la vallée. Nous n’aurons pas vraiment le temps de visiter, notre seul objectif a cette heure : prendre une douche chaude et enfiler des vêtements secs !

Jour 5 : Sion, Col de la Forclaz, Vallée de Chamonix,  Lyon

C’est le dernier jour de ce road trip Italie Suisse, et le réveil se fait encore une fois avec cette douce odeur de bottes mouillées dans les narines. On tente de finir le séchage des serviettes et les caleçons sous les tendeurs de nos sacoches souples, et remontons en selle pour retrouver nos jolies routes Suisses.

Le départ se fait bon train, on enchaîne les grandes courbes roulantes en admirant le paysage. Après quelques traversées de villages nous arrivons dans la charmante ville de Martigny. Et c’est au pied de cette ville que commence l’une des plus belles routes à arsouilles sur laquelle j’ai pu poser mes pneus : la route de la Forclaz.

Menant au Col de la Forclaz, cette route située à 10km de la Frontière avec la France, et menant vers Chamonix est une pure merveille. Ce genre de route où vous ouvrez votre visière à l’arrivée pour lâcher à votre collègue un grand : “alors là j’ai envoyé comme un cochon !” Attention tout de même, nous ne sommes pas à Magny-Cours, et les jolis bouquets de fleurs sur le bas côté ne sont pas là pour décorer…

Après la descente du col au milieu des forêts de sapins, nous approchons de la Frontière Française. L’occasion pour nous de dire au revoir aux beaux enrobés, et de retrouver nos routes de chèvres à la française. La suite du parcours nous emmène à Argentières, et la Vallée de Chamonix au pied du Mont Blanc, où quelques derniers lacets nous permettent de prendre un peu d’angle avant de rejoindre l’autoroute en direction de Lyon.

Fin de notre road trip moto, nous nous arrêtons à Vienne pour prendre un café tous ensemble avant de repartir chacun vers nos chaumières.

Bilan de ces cinq jours de road trip moto :

Du pur bonheur malgré une météo plus que capricieuse. Des cols mythiques gravis entre amis, de superbes paysages, des sensations, et en prime aucun pépin en route, bref un road trip de pur plaisir au guidon de nos machines !

route de saint gotthard suisse

Retrouvez le Roadbook complet de ce Road trip Italie Suisse :

Jour 1 : Lyon, Aix les Bains, Bourg Saint Maurice, Vallée d’Aoste Italie

Jour 2 : Vallée d’Aoste au Lac de Côme

Jour 4 : Lac de Côme, col de la Furka, San Bernardino, Sion

Jour 5 : Sion, Col de la Forclaz, Vallée de Chamonix, retour à Lyon

Et pour prolonger l’aventure, découvrez notre sélection des autres cols Italiens que vous pourrez intégrer à votre futur road trip Italie / Suisse : Les 5 plus beaux cols Italiens pour aller rouler.

Ride safe, et à la prochaine !