Aller au contenu principal
Nettoyer le collecteur de sa moto ? Les tutos 4h10
Motors

Nettoyer le collecteur de sa moto ? Les tutos 4h10

Xavier -

Confinement oblige, je parie que comme tout motard vous n’attendez qu’une seule chose : pouvoir retourner rouler ! Oui mais voilà, il nous faudra certainement attendre encore un peu…

Alors pour vous faire patienter, nous vous proposons de prendre soin de votre belle, et de la bichonner en attendant des jours meilleurs.

Tuto 4H10 du jour : comment nettoyer le collecteur de sa moto, ainsi que la ligne d’échappement ?

Parce que c’est quand même bien mieux une moto propre, non ?

resultat nettoyage echappement belgom alu moto

Nettoyer la rouille du collecteur de ma moto.

Si comme moi, vous roulez toute l’année, qu’il vente ou qu’il pleuve, vous avez dû vous apercevoir que votre collecteur ternissait avec le temps. L’inox a beau être un métal « inoxydable », les écarts de chaleur et les conditions de roulage ne l’épargnent pas.

Mais aujourd’hui, place au grand nettoyage… d’hiver !

On a tous lu à droite à gauche, ou entendu parler de la solution du gel Harpic. Très sincèrement, je n’ai jamais essayé cette technique. Ce que je sais en revanche, c’est que ce produit n’est pas une solution miracle. Et oui, je suis navré de vous l’apprendre, mais il faudra tout de même de l’huile de coude pour retrouver votre belle ligne d’origine.

Ayant nettoyé la ligne complète de mon GSR il y a tout juste une semaine, je vous fais part des petites photos avant après, et vous donne la liste du matériel utilisé :

  • Paille de fer triple zéro
  • Belgom Alu si vous avez, ou produit nettoyant ménager acier / inox / chromes
  • Chiffon micro fibre
  • Bombe de dégraissant
  • Éponge neuve

Combien de temps faut-il pour nettoyer le collecteur de sa moto ?

Entre 30 minutes et 1h00 sans démontage. Comptez 1h30 si vous devez effectuer un nettoyage approfondi.

Première étape : préparation de la ligne et du collecteur.

Commencez par un premier lavage de la ligne en appliquant un peu de nettoyant frein ou dégraissant sur un chiffon micro-fibre. Première utilisation de votre huile de coude, retirez toutes les tâches de goudron, insectes, et autres résidus de la ligne.

Si vous optez pour le gel Arpic, appliquez avec l’éponge, laissez agir 2 ou 3 minutes, et rincez à l’eau claire avant de passer à l’étape suivante.

Deuxième étape : appliquer le nettoyant inox.

Prenez une première boule de paille de fer, et imbibez-la de votre produit nettoyant (Belgom Alu de préférence, ou autre produit nettoyant inox ménager). Commencez par frotter les tubes en insistant sur les tâches plus marquées. Répétez l’opération sur l’ensemble de votre collecteur moto, et de votre échappement.

Le Belgom Alu coûte une quinzaine d’euros, et se trouve dans à peu près tous les magasins d’équipement moto. Sinon, vous avez toujours la possibilité de commander ce produit en ligne.

belgom alu nettoyage echappement moto

Certaines zones peuvent être difficiles d’accès, notamment sur les 4 cylindres avec les différents raccords de tubes. Si vous sentez que le démontage de la ligne ne vous posera pas de problème au remontage, vous aurez plus facilement accès à ces zones.

Dans ce cas, vous pouvez même opter pour l’utilisation d’une visseuse munie d’une brosse de satinage. Ne prenez surtout pas de disque trop abrasif, vous risqueriez de rayer complètement le métal.

Pour ma part, je ne souhaitais pas prendre le risque de créer une fuite d’échappement, ou d’abimer une vis sur le bloc-moteur. Je me suis donc contenté de nettoyer à vue. Le résultat est quand même assez sympathique, même si un démontage de la ligne m’aurait aidé à nettoyer la partie haute du collecteur.

nettoyer collecteur moto

Troisième étape : rinçage et finition

À ce stade, votre collecteur devrait déjà avoir retrouvé sa belle patine acier originelle. Pour les tâches récalcitrantes, deux options : la brosse sur visseuse, ou plus d’huile de coude !

Pour terminer votre travail en beauté, repassez un coup de chiffon micro-fibre propre et sec. Vous enlèverez ainsi toutes les traces de produit, et de rouilles restant sur votre échappement.

Voilà, votre belle devrait déjà mieux se sentir à présent ! Un bon coup de propre qui durera encore plusieurs mois selon votre rythme de roulage. N’hésitez pas à effectuer un nettoyage périodique pour ne pas laisser la corrosion s’installer. Vous ne voudriez pas vous retrouver avec un échappement libre dans quelques années, même si c’est quand même vachement marrant un échappement libre…

Dans la série tutos 4H10, retrouvez aussi notre guide pour bien peindre à la bombe, ou encore nos conseils pour choisir la bonne huile moteur pour votre moto.

En attendant, clean safe, et à la prochaine !