Aller au contenu principal
Yamaha XT 500 de T. Sabine : une incroyable histoire !
Lifestyle

Yamaha XT 500 de T. Sabine : une incroyable histoire !

TomTom -

L’avant Paris-Dakar

Le mythique Dakar n’arrive qu’en 1979, avant il y avait le rallye Abidjan – Nice aussi surnommé le «côte-côte » pour côte d’Ivoire et côte d’Azur. Un rallye africain de plus de 8500 km auquel participe un certain Thierry Sabine. Personnage bien connu du milieu puisqu’il est ni plus ni moins que le papa de l’Enduro du Touquet.

Thierry aligne sa XT 500 au départ de la seconde édition du rallye en 1977. Lors d’une étape il va se perdre au confins du Sahara et sera porté disparu pendant 3 jours et 4 nuits avant d’être retrouvé vivant. Il restera profondément marqué par cette épreuve et commence à réfléchir à un meilleur encadrement des rallyes africains afin d’éviter qu’une telle chose se reproduise. Et son XT 500 ??? Un peu de patience …

(Thierry Sabine et sa XT 500)

C’est donc presque ‘’sans surprise’’ qu’un nouveau rallye arrive en 1979 : Le Paris Dakar !

Les Dakar s’enchainent avec leurs lots de victoires, de casses, d’abandons etc… construisant un peu plus sa réputation de rallye raid le plus exigeant au monde.

(départ du premier Paris-Dakar en 1979 au pied de la Tour Eiffel)

Arrive l’édition 1986…

Durant une étape de reconnaissance, l’armée nigérienne contact Thierry et l’informe qu’une épave de moto « traine » dans le coin (Tu la sens venir hein ?)

Thierry demande aux militaires de la lui mettre de côté pour qu’elle soit récupérée à lors de son passage. Il découvre alors avec stupéfaction qu’il s’agit de sa Yamaha XT 500 avec laquelle il s’est perdu 10 ans plutôt ! La brave 500 est restée tout ce temps dans le sable à attendre…malheureusement l’histoire s’arrêtera brutalement quelques jours plus tard…

La perte d’un pionnier

Thierry avait un crédo pour définir le Paris Dakar : « Un défi pour ceux qui partent, un rêve pour ceux qui restent ». Il organisera ce rallye de 1979 jusqu’en 1986, année où il perdra la vie accompagné du chanteur Daniel Balavoine, de deux journalistes et du pilote dans le crash de leur hélicoptère.

Le désert est cruel, il décidera de rendre à Thierry sa moto, pour mieux le prendre à sa place quelques jours plus tard. Les cendres de Thierry seront dispersées symboliquement dans le désert où il repose en paix depuis.

Qu’est devenue la XT 500 de T. Sabine ?

Après la mort de son fils, Gilbert Sabine reprend courageusement l’organisation du Paris Dakar, perdurant ainsi le mythe et l’œuvre de son fils. Il offre la fameuse ‘’rescapée du désert’’ à Cyril Neveu (photo ci dessous), premier vainqueur du Paris-Dakar en 1979…sur XT 500 ! J’aime y voir comme un symbole…pas toi ?

Le pilote français la conserve depuis telle une relique à l’abri du temps et des éléments en souvenir de cet aventurier qu’était Thierry Sabine.

(photo : G. Planchenault – Hors série  Moto Heroes – Aventure Book)