Aller au contenu principal
Motors

La plus belle moto préparée du monde

John -

Alors là, les amis, nous nous approchons de la perfection, du saint des saints, du Graal, du Valhalla de la préparation moto. Et les italiens de Stile Italiano ne sont pas innocents. Certains préparateurs font des motos, d’autres en font des oeuvres d’art. Et cette Norvin nous a définitivement tapé dans l’oeil comme l’une des plus belles prépas des 10 (20, 30?) dernières années.

Dans les années 60, les Tritons étaient une référence des motos « hybrides ». Un cadre de Norton Featherbed accouplé avec un moteur de Triumph. Il y eut également les Tribsa, reprenant cette fois ci le cadre de BSA. Mais le combo ultime était d’associer un moteur de Vincent à un cadre Norton, en faisant une référence sur circuit pendant plus de deux décennies.

En Italie, Gianluca et son équipe n’en sont pas à leur coup d’essai (il aurait fallu d’ailleurs etre sacrément culotté). Mais se sont faits la main sur bon nombre de Ducati et tout autre moto de construction européenne. Présent sur la scène moto, depuis le milieu des années 90, ils sont également reconnus dans le milieu de la compétition et de la moto custom. Gianluca se confie « Nous avons deja fait des Triton mais le top dans la culture Café racer est le cadre de Norton Featherbed avec le moteur le plus unique au monde, celui d’une Vincent 1000cc.

« Nous avons deja fait des Triton mais le top dans la culture Café racer est le cadre de Norton Featherbed avec le moteur le plus unique au monde, celui d’une Vincent 1000cc »

 

Cependant la route jusqu’à la perfection est longue. L’équipe s’est mis en chasse de trouver le cadre et d’ y intégrer le moteur. Bien sur des kits « plug and play » n’existent pas. Et mettre un moteur de Vincent et une boite de vitesse dans le cadre n’est pas aisé. Mais comme cela semblait trop facile. Stile Italiano ont choisi de couper le bas du cadre et de refaire des fixations pour positionner le moteur encore plus bas et rabaisser ainsi, le centre de gravité de la moto.

Maintenant que la partie mécanique « difficile » était réalisée, il a fallu à s’atteler à l’esthétique de la moto. Et c’est là que le génie de Gianluca brille. « Cela a pris des mois et sans doute beaucoup trop d’heures pour obtenir des proportions parfaites que j’avais en tête » explique t’il.  Mais le travail fut recomposé lorsque l’on regarde cette ligne exquise qui épouse la moto sous tous les angles. Chaque transition entre les pièces est invisible. Une véritable folie à en couper le souffle.

En terme de couleurs, le noir et le gold sont la signature de Stile Italiano pour toutes leurs motos « hybrides ». Le noir en hommage à la marque Vincent et le doré qui vient souligner les lignes de la moto. Pour accompagner le pedigree sportif de cette Norvin, le reservoir est équipée d’un double bouchon de remplissage en aluminium qui vient faire écho au grand nombre des vis et écrous usinés sur mesure.

Le moteur est bien sur le légendaire V-twin a 47 degrés, refroidi par air, de 998cm3 issu d’une Vincent Rapide. Cependant, n’imaginez pas qu’ils l’ont laissé d’origine ! Il a été monté a 1140cm3 et de nouveaux pistons forgés viennent prendre avantage du taux de détonation plus élevé sur les essences moderne. Au delà de ca, Gianluca l’a équipé d’un double allumage. La ligne d’échappement est une oeuvre d’art à elle seule.

Pour transmettre la puissance au sol, l’embrayage a été fait sur mesure et accompagne une boite de vitesse à 5 rapports TT AMX. L’arrière a été modifié également lourdement, entre pignons machinés, nouvelles jantes et rayons. Les tambours ne sont pas en reste puisque extra rares et venant du milieu de compétition japonais. La suspension Ohlins est issue d’une Ducati 888 et la paire de pneus Slick ne laisse aucun doute quand aux intentions de cette machine.

Pour je la regarde, plus elle est magnifique. Alors des génies ou des fous l’équipe de Stile Italiano ?

Pour mieux découvrir leur travail allez faire un tour sur leur Instagram