Aller au contenu principal
Johanna et la nouvelle Honda Hornet 2023
Motors

Johanna et la nouvelle Honda Hornet 2023

John -

Lorsque que Brooap et 4h10 m’ont contacté pour partir avec Honda France à Intermot – petit point rapide si jamais tu vis dans la montagne sans connexion Wifi , Intermot c’est un énorme salon biannuel qui se tient à Cologne et qui rassemble les fabricants de deux roues-, j’ai d’abord pensé que c’était une blague. Quand on m’a dit que c’était pour assister à la conférence de presse pour la sortie de la nouvelle Hornet 2023, moi l’amoureuse des anciennes, j’ai clairement pensé à une erreur.

Mais comme chaque nouvelle expérience est forcément positive, j’ai accepté ni une ni deux.

Quelques jours plus tard, j’enfourche mon vieux trail et je me mets en route pour rejoindre le siège de Honda France d’où nous sommes partis. Je fais la connaissance de Nicolas Mariotti et Bruno Skotnicki qui s’occupent des RP chez Honda ainsi que de Constance alias Motodhomme et Guillaume plus connu sous le nom de Scrat Rider sur les réseaux.

A ce moment là, je ne réalise pas encore que ces deux jours allaient être aussi enrichissants, notamment d’un point de vue humain.

Arrivée sur place avec la team Honda France, les créateurs de contenus cités précédemment et les journalistes invités par la marque pour l’occasion, je me mets en quête d’une place stratégique pour assister à la conférence de presse et être aux premières loges pour la découverte de la bête encore dissimulée sous un grand drap blanc. Etrangement, je me prends au jeu, les minutes passent et j’ai hâte que le nouveau frelon soit dévoilé.

Bam, c’est maintenant !

Au moment de la découverte, je ne suis pas surprise, elle ne fait pas chavirer mon cœur, comme bon nombre de roadsters modernes, mais il faut dire que je ne suis pas simple à convaincre.

La nouvelle passée, je me penche de plus près sur ses caractéristiques. La grosse nouveauté c’est qu’elle à maintenant deux cylindres à contrario des anciennes versions qui en avaient quatre. Un choix bien réfléchis du constructeur japonais afin de conserver le couple de cette 755cm3. Et ça, ça me parle !

Elle en a déçu certains pour cette raison et d’autre pour ses lignes. Nous l’avons constaté avec mes collègues du jour Motodhomme et Scrat suite à nos publications de contenu sur les réseaux. Ce qu’il faut prendre en compte c’est que la France est très loin d’être le seul pays où sont commercialisés les modèles (déso les gars nous ne sommes pas seuls), et la réalité du marché oblige les constructeurs à s’adapter et à trouver le meilleur axe stratégique.

Mais revenons un peu sur les points forts de cette nouvelle Hornet : sur le papier 190 kg tout plein fait, 92 chevaux, 67,5 kW de puissance pour 75 Nm de couple, ce qui en fera assurément une moto agile et très fun à conduire. Elle s’affiche clairement comme la concurrente directe de la MT07.

 Les premiers essais auront lieux dans quelques semaines. C’est là que l’analyse sera complète et qu’elle pourra vraiment séduire par ses qualités techniques (oui, ce n’est pas qu’une esthétique, il y a un petit vilo qui bat là dedans).

Honda Hornet 2023 Honda Hornet 2023

Après une première expérience de ce type, où l’on est seulement spectateur, ce que je retiens vraiment ce sont tous les échanges ultra constructifs et intéressants que j’ai pu avoir avec les gens présents. La connaissance infinie de Bruno Skotnicki qui a fait toute sa carrière chez Honda, et qui en plus de son analyse commerciale, possède une vision complète grâce à ses compétences en mécanique et à sa pratique de la moto à haut niveau, qu’elle soit sur route, sur piste ou offroad.

Il m’a régalé avec toutes ces histoires. Nicolas Mariotti, son successeur au poste de RP depuis peu qui était sur le terrain jusque là. La rencontre et les discussions avec les journalistes, leur vision et leur analyse.  Les regards, encore différents, de Scrat et Motodhomme et leur façon de traiter l’info et partager leurs contenus. Guillaume, c’est plutôt un mec d’action, donc ça lui évoque tout de suite un match Hornet 2023 / MT07 à programmer.

Constance, passionnée de Buell, tant sur les particularités de ces motos que de leur histoire, a tenté de comprendre les choix stratégiques de la marque.

Je ne sais pas si j’aurais l’opportunité de revivre ce genre d’aventure, mais ce qui est sur, c’est que cette moto a désormais une place particulière pour moi.

Et peut-être aurais-je la chance de la tester bientôt 😉