Les Triumph Scrambler 1200 XE et XC sont surement les 2 motos les plus attendues de l’année 2019.  Il faut dire que les Anglais nous régalent à chaque sortie de leurs nouveaux modèles. La promesse était de nous fournir un « vrai » Scrambler aussi à l’aise sur une piste de terre que sur le bitume de nos routes. Alors véridique ?

Les caractéristiques techniques des 1200 Scrambler

Je ne vais revenir dessus durant de longues lignes. En effet, nous avons déjà fait un article ici. Pour faire simple (et pour ceux qui n’ont pas le courage d’aller lire :), Triumph propose au printemps 2019, 2 déclinaisons de son nouveau modèle Scrambler, cette fois ci avec le moteur 1200cm3 et un vrai châssis pensé pour aller tâter la terre.

La XC (la verte sur les photos) : La plus basse des 2.  Elle fait 90 ch. 110 N.M. de couple. Une roue avant en 21″, avec une fourche inversée avec un débattement de 200mm  et des suspensions arrières Öhlins.

La XE (La bleue sur les photos) : Plus haute avec des débattements de 250mm et une fourche en 47mm.  Un bras oscillant légèrement plus long, même puissance, même couple. Mais surtout le mode Off Road pro qui permet de tout déconnecter.

Triumph Scrambler 1200 test avis comparatif prix fiche technique comparo

Triumph Scrambler 1200 test avis comparatif prix fiche technique comparo

 

Avant de s’attarder sur les capacités en dynamique de ces 2 motos (car oui ce sont bien 2 motos différentes), il est toujours juste et bon de rappeler qu’à nouveau Triumph a mis la barre très haute en terme de finitions. Les matériaux sont beaux, tout est bien ajusté, il y pas mal de détails bien cools, c’est ergonomique. Bon difficile de faire mieux de ce côté la. On sent le soucis du détail et du « bien faire ».

Egalement, notons l’écran TFT, véritable « Game Boy », avec un écran principal et 2 latéraux, entièrement paramétrable que ce soit dans l’affichage des informations, des réglages de luminosité automatique, du choix des thèmes d’affichage, etc… Vous pouvez aller jusqu’à même mettre votre nom pour que la moto vous souhaite une bonne journée. Ca peut sembler gadget au premier abord mais au final ca met le sourire à chaque mise de contact.

A noter, et c’est une première mondiale, que la connectivité Bluetooth a été travaillée directement avec GoPro, permettant de déclencher votre caméra directement depuis les comodos de la moto. Plutôt pratique, quand on veut lancer une vidéo, et qu’il n’est pas possible d’enlever les mains du guidon. Sur nos motos d’essai, cela n’était pas encore possible mais ce le sera sur les versions finales. A noter qu’un système de navigation avec Google sera également compatible de la même manière…. interessant !

Bonne nouvelle ces fonctionnalités seront disponibles sur toutes les motos Triumph possédant un écran TFT à condition de rajouter le module Bluetooth permettant la connectivité.

Triumph Scrambler 1200 test avis comparatif prix fiche technique comparo

Triumph Scrambler 1200 test avis comparatif prix fiche technique comparo

La 1200 Scrambler en Off-Road

Et oui car c’est bien là qu’on l’attend ! Une bécane stylée pour aller rouler sur la terre et dans la boue !

Nous sommes au Portugal, pas loin de Faro, dans un centre d’entrainement pour les pilotes du Dakar. Ca annonce déjà la couleur. Je précise que mes dernieres expériences en Off-road m’ont valu un poignet et une épaule (en meme temps) et 6 mois de ré-education. Je me tourne donc naturellement vers le groupe des débutants surtout quand il va falloir emmener ces bébés de 220kg et 90 ch sur des chemins encore bien gras rincés par 2 jours de pluie avant notre arrivée. 

Naturellement, je prends la XC plus « adaptée » à mon gabarit. Avec 1m74 et des bottes, j’ai les 2 pieds qui touchent bien au sol. Pratique quand il faudra pagayer pour se sortir d’une ornière.. Le contact est mis (sans la clé) nous sélectionnons le mode « Off Road » et nous voila parti pour une boucle sur des chemins à peine plus larges que la moto.

Premières sensations. En position debout, les commandes me tombent bien sous la main. La prise de l’embrayage et de le dosage de la poignée de gaz se fait bien. Les caoutchoucs des reposes pieds ont été enlevés pour assurer le bon maintien des bottes. La ligne haute vient forcément en contact avec mon mollet mais rien de bien génant pour le moment.

Nous nous élançons. Etonnamment, le poids de la moto disparait assez rapidement, la maniabilité est aisée et j’arrive à placer la moto précisément ou je veux. Le rythme est cool pour le moment, nous sommes en 2nde à environ 40km/h dans les chemins. L’idéal pour rouler confort avec ces motos,  de jouer avec la souplesse du moteur même bas dans les tours pour ne pas à avoir à jouer de la boite de vitesse, d’anticiper les flaques de boue et surtout d’éviter de tomber bêtement.

Les revêtements changent, nous passons dans des graviers, dans du sable, sur de la terre et à chaque fois, le mode « Off Road » ajuste, sans être intrusif, le bon dosage de traction control (permettant à la roue arrière de légèrement drifter à la remise des gazs mais reprenant le contrôle dès que ca sent la mauvaise chute) et de l’ABS (car l’ABS en Off road ce n’est vraiment pas une bonne idée, l’arrière est supprimé, l’avant est maintenu très légèrement).

Triumph Scrambler 1200 test avis comparatif prix fiche technique comparo

Triumph Scrambler 1200 test avis comparatif prix fiche technique comparo

Après cette boucle de 1h, nous ramenons les motos. Et les constats sont assez unanimes : « Cette moto peut faire du off road, et plutôt bien même). A peine le temps de se poser, qu’ils nous ont préparés une session de Flat track.

Par 2, nous nous élançons sur la piste. Esprit de castagne en tête, et avec les autres regardant, forcément à un moment on se lache…. Et là, la magie se crée. La 1200 XC est étonnante de stabilité, et même à la remise des gazs en sortie de courbe (sur de la terre trempée, je précise) on sent l’arrière juste suffisamment glisser pour apprécier sans se faire peur. Les tours s’enchainent, le rythme s’accélère et la 1200 XC répond toujours aussi présente et rassurante. Messieurs dames, cette moto est bien plus qu’une simple Bonneville avec des suspensions. Elle a été pensée et conçue pour le Off-road et elle le fait bien !

Pause déjeuner rapide et nous repartons sur une autre boucle.

Cette fois-ci, j’ai le droit à la XE. Selon Triumph, celle ci est VRAIMENT faite pour le off-road grace à ses suspensions. C’est ce que l’on va voir… Deja dessus, on sent la différence de hauteur. Là où mes pieds touchaient à terre sur la XC, la je n’ai le droit qu’à la pointe… Il va falloir faire attention.

Nous reprenons le chemin du matin et l’ouvreur a décidé que ca y est, nous n’étions plus de débutants. Le rythme s’accélère grandement. La moto répond à tout. Précise, elle amortit les différences de niveau, l’électronique rattrape tout, et je me surprends même à mettre des coups de gaz en sortie de virage juste pour le plaisir de la sentir déraper de l’arrière (merci encore le mode Off road qui m’évite de faire une virgule …)  Là ou la XC passe facilement, la XE le fait encore plus facilement… Quel pied !

La journée s’achève. Nous sommes fourbus mais tous avec le sourire aux lèvres avec l’envie de retourner sur l’anneau de Flat track.

 

Les Triumph 1200 Scrambler XE et XC sur la route

Nouvelle journée. Nouveau terrain de jeu.

Car oui, un scrambler, c’est sensé pouvoir aller dans les chemins mais aussi pouvoir aller sur la route ! Etant prévenus que les routes sont très glissantes quand elle sont humides, nous nous élançons sur les motos.

L’avantage de la route, c’est que ca permet de tester ce que l’on ne peut pas faire en off-road. Tout d’abord le moteur. En fait, il s’agit du meme que celui de la Thruxton, donc le plus puissant de la gamme neo-retro de chez Triumph. Et 90ch avec le 1200cm3, ca cause. Le moteur est très souple meme à bas régime et l’on roule aussi sur bien en enroulant sur le couple, qu’en jouant de la boite de vitesse.

Triumph Scrambler 1200 test avis comparatif prix fiche technique comparo

Triumph Scrambler 1200 test avis comparatif prix fiche technique comparo

A noter qu’une fois passé les 110/120km/h, la position droite et la hauteur de la moto font que l’on prend pas mal d’air. Il devient nécessaire de se rapprocher du reservoir. Donc à voir si sur des longs trajets type autoroute, la position ne devient pas trop fatiguante.

Concernant les freins avec les doubles disques à l’avant, accompagnés des Brembo et de l’ABS, on y va en toute confiance. Par contre, il faudra bien penser à serrer le reservoir (et donc aussi la ligne d’échappement…)

Concernant la XE, sur les gros freinages justement, La fourche a tendance à plonger justement. Par contre, les suspensions permettent un confort génial en toute circonstances.

Justement que ce soit sur la 1200 Triumph Scrambler XE ou XC, la selle est étonnamment confortable. Pas de douleurs, bien que nous ayons passé pas mal d’heures dessus.

Les routes devenant plus sèches, le rythme s’accélère. A nouveau quel plaisir, que ce soit le moteur, le chassis ou simplement la facilité de la mettre sur l’angle avec le grand guidon, ces motos donnent le sourire. Au point de meme faire frotter les reposes-pieds de la XC ! Ces motos peuvent donc également s’exprimer sur le bitume et avec efficacité.

Par contre, nous n’avons pas pu les tester dans un environnement urbain. Cependant vu la hauteur des 2 motos, et bien que les guidons soient larges, elles devraient passer sans problèmes en interfiles… A voir si la ligne d’échappement ne chauffe pas trop…

Notre vidéo de l’essai des Triumph Scrambler 1200

Les Triumph Scrambler 1200 XE et XC : L’arme ultime ?

Après ces 2 journées de roulages aussi étonnantes qu’intense, il faut (à nouveau) le reconnaitre, Triumph délivre 2 superbes motos.

Bien pensées, bien conçues, bien finies, la XC et XE sont agréables sur route mais aussi en Off-road où leurs capacités sont bien présentes.

On apprécie de jouer avec, aidés par l’électronique qui nous corrige avec bienveillance mais sans intrusion, les approximations de pilotage.

Au quotidien, la Triumph 1200 Scrambler XC me semble la plus juste. Plus basse, légèrement moins chère (14800€ pour la XC et 15800€ pour la XE), elle est aussi plus agréable sur la route tout en ayant des capacités Off-road étonnantes. Un bon compromis pour ceux qui veulent rouler au quotidien avec et partir quelques fois en roadtrip.

Pour les amateurs d’aventure, la XE sera plus à même de leur plaire. Hyper efficaces sur les chemins, elle est également tout à fait à sa place sur la route. Si justement, vous voulez partir loin, quelques accessoires du catalogue Triumph tel qu’un saute vent et un jeu de sacoches vous permettra d’envisager les kilomètres avec plus de confort.

Concernant les défauts, je me suis noté une ligne d’échappement qui à tendance à bien chauffer (j avais quelques marques rouges sur le mollet bien que mon pantalon soit épais) et la hauteur de la XE pour les moins de 1m80. Soit … quasi rien !

Dis donc, Noel c’est bientôt non ?

 

Ma tenue sur l’essai

 

=> Plus d’infos sur le site de Triumph Motorcycles