On l’attendait depuis des mois ! Après la mise à jour de la gamme chez Triumph avec l’arrivée des Bonneville, Thruxton, Street Scrambler, Street Twin, Speed cup etc… il fallait bien que le Scrambler s’offre une cure de jeunesse ! Et l’on peut dire, que pour le coup, ils n’y sont pas allés de main morte.

Tout d’abord l’histoire. Comme dans le reste des modèles, Triumph est allé puiser dans son heritage pour construire les motos d’aujourd’hui. On a tous vu cette photo de Steeve McQueen, en caleçon, a coté de sa Triumph préparée pour parcourir le désert Californien…

Ne nous attardons pas la dessus, et rentrons dans le vif du sujet

Triumph 1200 Scrambler XE et XC

Un nom Scrambler commun mais 2 motos bien différentes

Pour bien comprendre, la scrambler 1200 XC est celle pour un usage route et off road. La XE (E pour exclusif) elle est une moto polyvalente bien sur mais avec des capacités off Road de très gros niveau, et équipée en conséquence.

Elles se ressemblent, portent quasi le meme nom, mais ce ne sont pas les 2 mêmes motos.

Les capacités dynamiques et nouveautés

Le moteur qui occupe les 2 belles est à nouveau le 1200cm3 avec un réglage spécial pour le Scrambler.

Je précise, qu’elles sortent 90cv, c’est à dire la meme chose que la Thruxton… la plus puissante de cette gamme chez Triumph, et avec un couple de 110Nm.

En terme de modes de conduite ce sera respectivement 5 modes pour la XC (rain road, sport, off road et 1 configurable par le pilote) et 6 pour la XE (un mode Off Road Pro). Pour ceux qui se demandent le mode Off Road, permettra de jouer avec plus ou moins d’intensité sur l’ABS, le traction control et l’électronique.

En parlant d’ABS, il a été optimisé pour les virages avec une centrale inertielle sur la XE, permettant de freiner en virage sans aller gouter le sol.

Et tout un tas de détails cools : les comodos retro-eclairés, l’éclairage 100% Led, l’embrayage assisté, le démarrage sans clé (deconnectable si on le souhaite), les poignées chauffantes, le régulateur de vitesse, la prise USB,…

A tester mais il semblerait qu’il y ait un système de contrôle de Gopro intégré ainsi qu’un système de navigation pas à pas… Hate de tester ca !

La XE

L’esthétique

Et bien on est sur un look de scrambler avec suspensions Öhlins développées sur mesures, une fourche à gros débattement, une position de conduite adaptées et roue de 21″ à l’avant sur la XE.

Les 2 motos sont bien finies (de ce que j’ai pu voir sur le modele présenté) et surtout  la ligne globale est cohérente. Ils cochent les cases du gros twin qui permet aussi bien de faire de la ville / route mais aussi du off-road. On sent cet ADN chez le nouveau 1200 Scrambler.

Quelques photos valant mieux que 1000 mots, je vous laisse regarder les 2 modèles.

Notez que sur la XE, Triumph utilise pour la 1ere fois le blason triangulaire au lieu de son nom…

 

La XC

La Scrambler 1200 XC sera disponible en jet black/matt black et Khaki green/Brooklands Green.

La XE elle : fusion white / Brooklands Green et Cobalt blue/jet Black.

 

Kits et inspirations

Comme sur d’autres modèles, 2 kits d’inspiration seront proposés en échange de quelques milliers d’euros. Le premier est l’ESCAPE plutôt fait pour le voyage. Le second est l’EXTREME pour aller tater encore plus de la terre !

Ajoutez à cela un catalogue d’accessoires de plus de 80 pièces…

 

 

 Date de sortie et prix des Triumph 1200 Scrambler

Alors ces 2 informations là restent un peu floues pour le moment. Il semblerait que la XC soit aux alentours des 15 000 euros et la XE aux alentours de 16 500 euros. Elles seront disponibles à partir de mars 2019.

 

Toutes les caractéristiques techniques des 1200 Scrambler

 

La première colonne est pour la XC, et la seconde pour la XE

Type de moteur  Bicylindre parallèle, angle de vilebrequin de 270°, ACT simple, 8 soupapes, refroidissement liquide  Bicylindre parallèle, angle de vilebrequin de 270°, ACT simple, 8 soupapes, refroidissement liquide 
Cylindrée  1 200 cm3  1 200 cm3 
Alésage/Course  97,6 x 80,0 mm  97,6 x 80,0 mm 
Rapport de compression  11,0:1  11,0:1 
Puissance max.  90 ch (66,2 kW) @ 7 400 tr/min  90 ch (66,2 kW) @ 7 400 tr/min 
Couple max.  110 Nm @ 3 950 tr/min  110 Nm @ 3 950 tr/min 
Circuit d’alimentation  Injection électronique multipoint séquentielle  Injection électronique multipoint séquentielle 
Échappement  Système 2 en 2 avec silencieux brossés montés en position haute  Système 2 en 2 avec silencieux brossés montés en position haute 
Transmission finale  Chaîne à joints toriques  Chaîne à joints toriques 
Embrayage  Embrayage assisté multidisque à bain d’huile  Embrayage assisté multidisque à bain d’huile 
Boîte de vitesses  6 rapports  6 rapports 
Cadre  Tubulaire en acier avec berceau en aluminium  Tubulaire en acier avec berceau en aluminium 
Bras oscillant  Double, en aluminium, 547 mm de long  Double, en aluminium, 579 mm de long 
Roue avant  Tubeless, 21 x 2,15 pouces, 36 rayons, jantes en aluminium  Tubeless, 21 x 2,15 pouces, 36 rayons, jantes en aluminium 
Roue arrière  Tubeless, 17 x 4,25 pouces, 32 rayons, jantes en aluminium  Tubeless, 17 x 4,25 pouces, 32 rayons, jantes en aluminium 
Pneu avant  90/90-21  90/90-21 
Pneu arrière  150/70 R17  150/70 R17 
Suspension avant  Fourche inversée Showa ⌀45 mm entièrement réglable. Débattement de 200 mm.  Fourche inversée Showa ⌀47 mm entièrement réglable. Débattement de 250 mm. 
Suspension arrière  Combiné de suspension arrière Öhlins entièrement réglable avec deux ressorts et amortisseur « piggy back ». Débattement de 200 mm.  Combiné de suspension arrière Öhlins entièrement réglable avec deux ressorts et amortisseur « piggy back ». Débattement de 250 mm. 
Frein avant  Doubles disques de 320 mm, étriers monobloc Brembo M50, maître-cylindre radial. ABS  Doubles disques de 320 mm, étriers monobloc Brembo M50, maître-cylindre radial. ABS