Zagato, ah bah tiens encore lui. Les lignes de cette Maserati sont exceptionnelles. Et pour les plus fortunés se l’offrir à une prochaine vente aux enchères Sotheby’s. Mais du coup, Zagato qu’a t’il fait ?

Le carrossier attitré de Maserati est, à l’époque, Pinin Farina

. Mais le carrossier turinois travaille depuis quelques années presque exclusivement pour Ferrari. Aussi Maserati va se retourner vers les autres carrossiers italiens : Allemano, Frua et Zagato. Chacun des trois va se spécialiser : Allemano dans un coupé 2+2, Frua principalement dans la silhouette spider et Zagato dans un modèle berlinetta d’inspiration « compétition ».

Le Bijou : 1956 Maserati A6G/2000 Berlinetta Zagato Le Bijou : 1956 Maserati A6G/2000 Berlinetta Zagato Le Bijou : 1956 Maserati A6G/2000 Berlinetta Zagato Le Bijou : 1956 Maserati A6G/2000 Berlinetta Zagato

Soixante exemplaires dans les différents styles seront produits entre 1955 et 1957. Tous les modèles A6G 2000 produits par Maserati ont été vendus sous forme de châssis roulants destinés à être carrossés par les meilleures maisons de design italiens. Un des résultats qui sera parmi les plus célèbres est le coupé réalisé par Zagato. Le traitement par Zagato du châssis Maserati à été similaire à celui de la carrosserie de la Fiat 8V de 1954 qui a été « sculptée » pour obtenir une forme fluide. Un total de dix-neuf Coupés Zagato sont construits souvent différents les uns des autres tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. A titre d’exemple, le châssis # 2121 était le seul A6 à recevoir l’image de la marque Zagato : le pavillon à double bulle.

Le Bijou : 1956 Maserati A6G/2000 Berlinetta Zagato Le Bijou : 1956 Maserati A6G/2000 Berlinetta Zagato Le Bijou : 1956 Maserati A6G/2000 Berlinetta Zagato Le Bijou : 1956 Maserati A6G/2000 Berlinetta Zagato Le Bijou : 1956 Maserati A6G/2000 Berlinetta Zagato

De tous les A6G 2000, le modèle Zagato était le plus prédestiné à la course. Les méthodes utilisées par Zagato conduisaient à une construction légère. La carrosserie est formée, à la main, la plupart des pièces sont en aluminium et les vitrages réalisés en « perpex » un matériau particulièrement léger. Le poids total de la Zagato Berlinetta n’est que de 840 kg. Du coup les performances sont assez remarquables, la vitesse de pointe en particulier, puisqu’elle est annoncée à 240 km/heure.

Bref, pour résumer, une bien belle auto avec de bien belles lignes et de bien belles performances.