Depuis quelques années, la marque Harley Davidson propose La Battle of the Kings à leurs concessionnaires d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique de se livrer à un combat sans merci. L’objectif ? Éclater le concessionnaire voisin. Enfin, pas tout à fait… Créer le plus beau custom en puisant dans un stock de pièces d’une valeur de 6000 euros.

En ce qui concerne le choix de la base, ils ont dû choisir parmi ces trois modèles de la marque : l’Iron 883, la Forty-Eight et la Roadster.

Si une personne de chez Harley Davidson veut nous filer une moto et 6000 euros de budget pièces, on veut bien vous faire une petite proposition… À défaut de faire la nôtre, on a fouillé parmi celles des concessionnaires et il y a de belles bécanes.

Voici notre sélection parmi l’ensemble des Pays participants :

La Harley-Davidson de Mons – Belgique

C’est la famille Bevilacqua qui est aux commandes de la concession de Mons. « Nous sommes animés de la même passion depuis des années et nous voulons la transmettre dans nos réalisations » nous explique Alex Belivacqua. « Fabian Giordanno (Zadig), le responsable du projet Battle Of The Kings, rejoint notre volonté de transmettre cette passion dans le projet que nous présentons cette année sous le nom de « Balboa ». Un Café Racer musclé qui renforce encore l’aspect bestial de Harley Davidson. Une machine « bodybuildée » qui donne directement envie de s’asseoir dessus et de partir rouler. Une grande partie du temps consacré à cette moto fut la recherche du dessin, de la bonne ligne pour affirmer vraiment ce que nous avions en tête. Nous voulions prouver que l’on pouvait transformer radicalement un modèle tout en restant fidèle à la marque et au « Sportster ». Les canons sont bien là, mais aussi une ligne qui interpelle ceux qui ne sont pas encore conquis par Harley-Davidson. »

 » Nous avons limité le nombre de pièces en démontrant que stratégiquement, il était possible de changer complètement un modèle sans lui enlever son ADN. C’est au final, une moto dont on prend plaisir à expliquer ses caractéristiques lorsque quelqu’un vous interpelle dans la rue, sur un parking ou lors d’une balade. Cette machine fait sensation dans la concession et sera certainement un vrai succès pour 2017! »

La Harley-Davidson de Amersfoort – Pays-Bas

Marco Van Velzen est le directeur de la concession de Amersfoort. Marco occupe ce poste depuis plus de 36 ans, autant vous dire qu’il a de la bouteille ! Ce projet Battle of the Kings a été concrétisé avec son mécanicien Daan Meyer et son directeur des pièces, Koen Moorman. Il se dit que Daan, leur mécanicien, peut réaliser tout ce qu’il voit et le reproduire… Daan apporte la dose nécessaire de créativité aux différents projets et Koen à une parfaite connaissance des composants.

« Nous voulions une machine « vintage » pour créer un look à la fois simple avec des finitions inspirées par les anciens moteurs de course, tout en gardant une touche « Scrambler ».

La Harley-Davidson de Rotterdam – Pays-Bas

Cette concession a été créée en 2012 par Ron de Graaf et elle a rapidement acquis une solide réputation grâce à l’enthousiasme de son équipe expérimentée. Après avoir passé quatre ans à donner de la notoriété à sa concession, il était temps qu’il se consacre à un nouveau défi.

En 2016, l’équipe de Rotterdam a été renforcée par l’arrivée d’un des mécaniciens les plus talentueux des Pays-Bas, Afficher Vlasveld. Sous sa supervision, l’équipe a travaillé sur ce nouveau challenge.

« Cette machine, appelée « la Défi 48″ est clin d’oeil à « l’Old School» qui se la joue «New School» … 1930 vs 2017 ».

Une machine Battle of the Kings qui attire tout de suite l’attention, qui vend du rêve et qui reste accessible financièrement. On voit déjà cette préparation, se la jouer « roi de la ville » et son pilote, frimer devant les filles.

À Rotterdam, ils disent : «Ne parlez pas, briller! »

La 3R (Retro Racer Roadster)

« Comme la plupart d’entre nous, l’inspiration initiale était le « racer » Eight Valve Racer des années 20. »

Le but était de faire une belle proposition pour fêter ces 100 ans. Pour ce faire, nous avons décidé de lui laisser ces caractéristiques légendaires, tout en maintenant les technologies actuelles et son caractère naturellement sportif. »

 

Des gars de chez nous ont répondu présents au Battle of the Kings  @ViewBag.Title  :

La Harley-Davidson de Perpignan – France

« La création d’un scambler nous a semblé une évidence. Au-delà du côté esthétique, nous avons voulu créer un snow-bike. Etant localisé dans une région ou dans une même journée vous pouvez rider en bord de mer ou à la montagne, nous nous devions de créer une moto à l’image des richesses géographiques de la Catalan’ Coast ! L’arrière de la moto transpire une puissance agressive grâce à sa double sortie d’échappement. La finition noire brillante des carters moteurs est là pour souligner l’agressivité mécanique. Avec son look Néo-rétro, elle n’est pas sans rappeler La Grande Evasion »

Quentin Allanic, Technicien à la concession Harley-Davidson 66 Perpignan depuis 2011. « J’ai grandi dans la passion de la mécanique. Initié depuis mon plus jeune âge par mon père et mon grand-père, devenir mécanicien moto semblait être une évidence. Accro à l’épopée Harley-Davidson et au succès de la marque, j’ai grandi et me suis forgé durant ces années grâce à celle-ci. Ce fut pour moi un honneur et un accomplissement de relever le défi de la Battle of the Kings 3. La 1200 CX Roadster  m’a tout de suite inspiré, à tel point que je me suis offert un des premiers exemplaires livrés en France ».

La Harley-Davidson de Caen – France

« Après concertation de toute l’équipe et l’étude de faisabilité, nous avons décidé de présenter notre XL 1200 CX-R. Ce projet est un clin d’œil au coté « Compétition » de notre marque. Nous n’avons pas touché à la structure même de la moto. Nous avons adapté un carénage, des bracelets ainsi que des commandes reculées, Pour le reste, il s’agit d’une peinture « AXXO DESIGN » et d’une accessoirisation Harley- Davidson. Jérémy (conception et réalisation des pièces sur mesure), Serge (travail de la fibre) et Julien (accessoirisation) ont réuni toutes leurs compétences et leur passion pour l’assemblage de cette machine sortant des sentiers battus (Sentiers normands ….. il s’entend!). »

Serge ANNE: Master à la concession depuis 14 ans, est tombé amoureux de Harley-Davidson le jour où (tout jeune), il a fait le plein d’une moto qu’il ne connaissait pas dans la station service de sa maman.   Jérémy BREARD: Technicien (Staff) à la concession depuis deux ans, sait tout faire de ses mains. Aprés un parcours atypique et une formation de mécanicien Auto « Option Compétition », il ne laisse rien passer dans les détails.  Julien MARTIN: Technicien à la concession depuis trois ans est trés polyvalent. Avec une expérience moto généraliste et étant un motard passionné, il sait obtenir la satisfaction du client.

La Ghost Scrambler !

« Cette année, nous avons decidé de concevoir un SCRAMBLER. Beaucoup de marques s’y sont risquées avec plus ou moins de réussite. Nous sommes parti d’une pièce, en l’occurence la selle, trouvée par hasard dans un catalogue, et avons construit la moto autour de cette pièce. Nous voulions une moto fine et fluide donnant l’impression d’être plus courte, tout en gardant l’esprit du ROADSTER. Comme pour chacune de nos préparations, nous sommes allés assez loin dans les finitions, avec une ouverture de selle par bouton automatique, un échappement sur base de XR 1200 que nous avons réduit et allégée, une paire de commandes reculées mais pas trop ,car comme à notre habitude nos prépas sont faite pour rouler ! »

Thomas, technicien depuis 4 ans et Didier depuis 7 ans, ont accepté ce challenge. Le premier s’est chargé de toute la partie accessoires et électrique et le deuxième des pièces mécaniques et des soudures. Thomas a tout de suite été convaincu par le projet, et Didier (fidèle a lui même) a attendu de voir…pas simple car toute l’équipe a pu donner son avis, et à plusieurs reprises Thomas et Didier ont dû démonter tout ce qui venait d’être d’installé pour que l’ensemble soit validé par tous !

 

Ils ont eu quelques mois pour s’inscrire au concours et préparer leur custom. Aujourd’hui, il leur reste plus beaucoup de temps pour recevoir vos votes.

Il est l’heure de choisir la vôtre !