Aller au contenu principal
Sportives de légende des années 80 / 90 : HONDA 900 CBR RR Fireblade
Motors

Sportives de légende des années 80 / 90 : HONDA 900 CBR RR Fireblade

John -

Vais-je etre objectif à 100%  en parlant de la mythique Honda 900 CBR RR FIREBLADE ? Je ne crois pas non. Comme vous le savez, et que vous suivez très souvent 4h10 notamment sur Instagram, j’ai craqué il y a peu de temps pour cette belle Honda. J’ai hésité longtemps entre elle et ses rivales de l’époque : GSXR, Stinger, ZX7R, FZR etc… mais mon coeur a craqué pour elle.

Pourquoi ? Je vous donne toutes les réponses et les bonnes astuces si vous souhaitez vous en procurer une.

L’histoire de la 900 CBR RR Fireblade 1992

Tout d’abord la Honda 900 CBR RR FIREBLADE est l’oeuvre de l’immense (et légendaire) Tadao Baba, figure visionnaire emblématique qui a apporté sa patte et son génie dans la création d’une nouvelle génération de motos.

La CBR 900RR arrive en 1992 mais elle a nécessité plus de 3 années de développement. Du côté de l’Europe, la course à la puissance battait son plein avec l’arrivée des Kawasaki ZX10, GSX-R 1100 ou encore des CBR1000F. Cependant, notre bon Tadao Baba ne voyait pas les choses sous cet angle.

Est ce qu’une moto « Super Sport » ne sert qu’à aller (très) vite en ligne droite ? Non, elle doit avant tout etre fun, facile et rapide à contrôler.  De là est né le fameux « Total Control » encore cher à la marque de nos jours.

900 CBR RR FIREBLADE SC29 SC28
900 CBR RR FIREBLADE SC29 SC28

Le pilote doit pouvoir impliquer sa moto selon ses intentions avec douceur et précision et recevoir, en retour, les bonnes informations pour aboutir à la performance pure. Les ingénieurs de chez Honda, ont donc affinés chacune des variables pour obtenir l’équilibre parfait et optimal entre : accélération, freinage et comportement en courbe de la moto. 

La CBR 900 RR Fireblade était née. 124 chevaux pour 185kg, facile à manier pour un débutant mais qui peut se révèler une véritable lame avec un pilote plus expérimenté.

A propos, petite anecdote que vous pourrez raconter devant vos potes. FIREBLADE ne signifie pas bêtement « Lame de feu ». C’est à un français que l’on doit ce nom (Laurent Chaveux de Honda France) qui proposa ce nom, comme traduction anglaise du mot japonais « Eclair ». Idée de génie qui a rendu ce nom iconique même pour les noms motards.

La 900 CBR RR Fireblade se distingue par son moteur 4 cylindres de 893cm3, très léger. Le poids d’un moteur représente généralement 30% de celui de la moto. Et bien celui ci ne fait que 68kg soit 6 de moins qu’un CBR 600 et 24kg de moins qu’un 900 bol d’or !

Pour la partie cycle, le but recherché était la compacité et la légèreté. Cadre, suspension, électricité et presque tous les éléments ont été conçus spécialement. Chaque élément a été réfléchi et analysé en détail. Le résultat donne une « super sport » plus légère et vive que ses concurrentes de l’époque…

900 CBR RR FIREBLADE SC29 SC28
CBR 1992 et 1993 – regardez les différences de teintes

Acheter une CBR 900RR Fireblade

Vous voici donc mieux informés de cette japonaise particulièrement bien née !

Si vous vous décidez à craquer pour elle, voici ce qu’il faut avoir en tête :

  • On les connait sous les dénominations SC28 et SC29. Le SC29 est spécifique au marché Francais puisque le bridage existait… Cependant, les pièces pour la débrider sont encore facilement trouvables sur les sites d’annonce.
  • Fuyez comme la peste les modèles passés en street Bike. Une CBR 900 RR Fireblade sans ses carénages, ca ne vaut pas grand chose.
  • En parlant des carénages, on arrive à retrouver pas mal de pièces. Par contre, pour trouver une tete de fourche en bon état, il faudra se bagarrer.  De mon coté, je vais tenter d’avoir en plus un carénage made in Wish pour savoir si la qualité est vraiment nulle. Comme ca, je démonte celui d’origine que je stocke proprement et je roule sans stress avec celui chinois…
Photo Insta Whamdi.b
  • Le coloris le plus recherché est le blanc/rouge/violet de 1992. Attention car dès 1993, il change légèrement de teinte.
  • Le pneu avant est en 16« . Super pour la maniabilité, par contre le choix du modele se fait de plus en plus restreint.
  • Les clignotants, échappement, rétroviseurs d’origine sont encore trouvables même si parfois il faut mettre le prix.
  • Si vous avez une bavette d’origine non coupée, c’est le Graal ! La dernière que j’ai vue s’est vendue 350 euros en moins de 5 mn…
  • Coté mécanique, pas grand chose à dire, la CBR est solide !
  • Par contre, son point faible est le régulateur. Il crame régulièrement et peut entrainer dans sa chute, le stator et la batterie… Toujours avec un regulateur de secours et une batterie bien chargée pourra éviter le pire !
  • Si vous sentez des vibrations au freinage, ce sont les disques de freins qui sont voilés. Il vaut mieux les changer. Compter 300/400 euros suivant les modèles choisis.

 

Aujourd’hui une belle CBR se négocie autour des 4000 euros. Si l’on est moins regardant sur toutes les pièces d’origine on peut en trouver aux alentours des 3000 euros.

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui sur la GSXR ou encore la STINGER.

Il existe aussi de nombreux groupes FB passionnés du modèle

La vidéo Youtube de l’achat du CBR 900 RR Fireblade