Aller au contenu principal
Les 5 accessoires indispensables pour un roadtrip moto !
Travel

Les 5 accessoires indispensables pour un roadtrip moto !

John -

Les beaux jours arrivent, les prévisions de roadtrip moto également ! Les Alpes, les Pyrénées, la route Napoleon, les cotes bretonnes autant de belles destinations pour se vider la tête et le réservoir de votre moto ! Cependant, on le sait tous, a CHAQUE fois, il vous manque le petit accessoire qui vous aurait sorti d’une belle panade. Heureusement 4h10 est là !

Roadtrip moto : quoi emmener ?

On ne va pas faire une liste exhaustive pour la simple et bonne raison que vous n’aurez JAMAIS le bon outil /pièce avec vous. C’est toujours comme ca, vous cassez un levier d’embrayage, vous avez un levier de frein dans votre sac. Vous prenez un clé de 10 / 12 / 14, c’ est du 8 qu’il faudra !

Restons donc sur ce qui peut vous aider, voire vous dépanner, pour atteindre la prochaine ville ou garage qui lui sera outillé et pourra filer un coup de main. Bon si vous partez traverser le monde, il vous en faudra sans doute un peu +. Mais la c’est un autre sujet.

 

  • Le trio divin : Rilsans, Scotch américain, fil de fer

Plus la peine de présenter ces 3 indispensables. Avec les rislans, on raccroche, on fixe, on bloque littéralement tout. Avec le scotch américain, on sécurise, on rebouche, on colmate. Et le fil de fer, on s’en sert pour toutes les pièces qui risquent de chauffer.

Dites vous que l’on a pu raccrocher une ligne complète de harley qui s’était dessoudée, avec du pneu de camion trouvé au bord de la route, enroulé de scotch americain !

Vous pouvez parer à 90% des situations avec ce kit. Oui ca sera moche, oui ca tiendra mal mais au moins vous pourrez continuer à rouler !

BONUS : une petite bouteille de WD40 c’est cool aussi !

  • Un bon multi-outils : Le Leatherman Crunch

Produits aux USA dans l’Oregon, Leatherman est vite devenu le multi-outil indispensable de nombreux corps de métiers.

Ma préférence pour un roadtrip moto va au Leatherman Crunch. Pourquoi ? Tout d’abord, il mesure moins de 10cm, peut donc se glisser facilement dans une veste ou sous une selle.

Autre GROS point positif : il dispose d’une pince étau qui s’ouvre jusqu’à 2cm ! Avec ca et les petites dents crantés, je peux vous dire que pas un boulon va vous résister !

Également, tu brises ton levier d’embrayage à la base, pince étau bien serrée, tu peux t’en servir comme un levier éphémère ! Hey pas bête !

Ça coute 140 euros et ça évite pas mal de maux de tête ! Et comme c’est garanti 25 ans, on est plutôt confiant sur la qualité.

 

  • La pluie, cet ennemi !

La pluie c’est pas cool. Et à moto c’est encore moins cool.

Et quand tes gants et chaussettes sont imbibés, tu approches du désespoir total. Dites le vous une bonne fois pour toute, il existe aucune tenue 100% étanche. Certaines résistent mieux mais l’eau finit toujours par rentrer.

Dans ce cas comment faire ? On connait la technique du sac poubelle autour des pieds. C’est moche et ça sert à rien.

Dites vous que mains au sec et pieds au sec, on a déjà beaucoup moins froid.

Dans ce cas, on peut se pencher sur des produits techniques qui fonctionnent très bien. Par exemple, la marque VERJARI est spécialiste des chaussettes et gants étanches et peut éviter à vos pieds de devenir palmés !

Bonus : si tu as rien pris, car t as pas écouté nos conseils. Sèche tes mains, prends les gants des station service et mets le dans tes gants trempés. Pas super esthétique mais les mains au sec !

  • La batterie

Le mal du siècle, ne pas avoir de batterie ! Surtout si tu t’en sers comme GPS.

Alors il reste la solution de la brancher sur la batterie. Mais souvent nos vieilles montures n’ont pas le système de charge le plus performant au monde et tirer dessus peut résulter en une casse plus importante.

Prenez une powerbank avec vous.

Et si vous avez un peu de budget on a parlé il y a quelques années d’une powerbank qui fait booster de batterie aussi. Ca peut être utile pour le gars qui laisse ses phares allumés toute la nuit et qui ne peut pas repartir pour la suite du roadtrip moto.

 

  • Un kit anti-crevaison

C’est vraiment la panne bête. Un pneu crevé. Et ca vous arrête net dans votre roadtrip moto. Heureusement il existe des kits pour réparer soit meme. C’est vraiment super simple. Ca prend 10mn quand t es pas rapide. Ca tient bien. Et ca coute que dalle.

Et couplé à un gonfleur autonome, te voila reparti pour longtemps. Ce même gonfleur qui vous permettra d’aller tâter un peu de chemin non goudronnés. Tentant non ?

 

 

Et vous, vous avez d’autres accessoires indispensables pour un roadtrip moto ?