Aller au contenu principal
Le test du gilet de protection moto Pando, rouler en sécurité tous les jours !
Style

Le test du gilet de protection moto Pando, rouler en sécurité tous les jours !

John -

Rouler à moto c’est sympa. Aller discuter avec le goudron, beaucoup moins. C’est pourquoi il existe de nombreuses solutions pour limiter la casse. Le gilet de protection moto en est une. Mais comment allier look convenable pour partir travailler, prix raisonnable et surtout une bonne résistance aux chocs ? Et bien c’est un pari lancé par la marque Pando

Pando Moto : l’équipement moto venu de l’Est

La marque Pando vous commencez à le connaitre. On a notamment eu l’occasion de vous en parler à plusieurs reprises sur 4h10, aussi bien pour un pantalon qu’une veste la M65.

Il faut dire, que surement comme vous, on avait un peu d’a priori sur la marque venue de Lituanie. On s’imaginait des produits faits à la vite, avec des qualités médiocres ou encore aux défauts apparents… Bon on se trompait et de loin ! Les tests du pantalon et de la veste avaient révélés précisément le contraire. Des produits bien pensés, de belle facture et l’avantage non négligeable était un excellent rapport qualité prix. Bah oui, avec sans doute des couts moindres de R&D, de conception et de fabrication, les produits Pando sont très compétitifs.

Le test de ce gilet de protection moto m’intéressait donc doublement. D’abord pour voir comment s’en sortait Pando sur ce produit technique. Mais aussi car je mets ce genre de produits tous les jours pour aller travailler.

Cliquez sur les miniatures pour voir le gilet SHELL porté (homme et femme)

Le test du gilet de protection moto Pando

Oui vous êtes comme moi. Ou du moins on est des milliers. Mettre tous les jours le même cuir pour aller chevaucher sa moto avant d’arriver au bureau, c’est pas génial. A la fois pour l’usure du produit en lui-même qui va se prendre des milliers de km dans la quiche avec parfois pluie ou nuée de moucherons mais aussi pour vos collègues et rendez vous professionnels. En effet, ils vous voient arriver tous les matins et repartir tous les soirs de l’année habillé exactement de la meme manière…

Heureusement, le marché des gilets de protection se développent depuis quelques années. On avait pu tester notamment ceux de chez Bowtex qui proposaient 3 gammes : un en elasthane + kevlar, un en kevlar et, le plus haut de gamme, en Dyneema.

Le gros avantage de ce genre de produits est leur finesse permettant d’y glisser des coques de protections épaules et coudes, mais aussi une dorsale. Les différents tissus offrent + ou – de résistance à l’abrasion mais l’ensemble peut se mettre sous n’importe quelle petite veste légère ou K-Way pour offrir protection sans ressembler à Robocop.

Et il faut dire que ca fait près de 2ans que j’utilise celui de chez Bowtex dans sa version ELITE.  Cependant, je ne porte plus que le SHELL UH 01 de Pando que je trouve supérieur. Mais aussi car les produits ELITE de Bowtex sont complètement indisponibles depuis des mois. 

Pourquoi le gilet de protection moto Pando m’accompagne tous les jours ?

La 1ère raison est qu’il comprend 40% de Dyneema. Le reste est composé de Lycra pour etre parfaitement ajusté.

Mais qu’est ce que le Dyneema ? Et bien, ce n’est rien de moins que la fibre la plus résistante au monde, oui même devant le kevlar. Tout en offrant 2 avantages par rapport à cette dernière : son poids plume et sa meilleure respirabilité. On se souvient tous des premiers jeans en Kevlar, bien épais, qui grattaient et donnaient bien chaud.

Le Dyneema avec sa résistance 15x supérieure à l’acier s’est aboli de ces contraintes. L’autre gros avantage est que Pando ne propose qu’un seul modèle. Pas la peine de mettre des heures à se décider, il ne font que celui ci, le plus haut de gamme. Ce genre de produits se porte très serré. C’est le principe, sinon il remonte en cas de glissades, donc si comme moi vous avez abusé des pizzas cet été… ce ne mettra pas votre physique en avant mais au moins vous serez protégés !

Le 2nd point est ses protections. Tout d’abord, il est livré avec protections épaules et coudes ultra fines (encore plus que du D3O) et homologuées selon la norme EN1621-1:2012. Ce qui accentue encore plus le coté invisible sous une veste. On ne les sent pas une fois la veste enfilée et elles viennent se plaquer parfaitement. Fini le temps de protections trop rigides !

Pour le 3eme point, vous savez comme on est attentif aux détails. Et bien ce gilet de protection, en a pas mal. Je note et apprécie le petit cache en haut de la fermeture eclair. Combien de fois j’ai pu me coincer des poils de barbes… et bien avec ce cache c’est fini, et en plus il évite l’irritation du zip au niveau de la gorge.  On y trouve aussi des petits élastiques au bout des manches. Très pratiques quand vous devez justement enfiler une veste un peu cintrée pour éviter de se retrouver avec le manche du gilet qui remonte et mettre 10mn à la rattraper.

Le 4eme point est son prix ! Et oui, car il est proposé avec les protection épaules et coudes pour 239 euros. C’est clairement imbattable. A cela vous ajoutez leur dorsale, assez innovante, puisqu’en feuilles pour le maximum de protection, à 39 euros. C’est quand meme un bon deal !

gilet pando SHELL gilet de protection moto dyneema

 

  • gilet pando SHELL gilet de protection moto dyneema
  • gilet pando SHELL gilet de protection moto dyneema

Dans quelle situation porter le PANDO SHELL UH01 ?

Bon comme je l’ai dit, c’est très pratique pour moi sur des trajets urbains. Le Dyneema dans cette épaisseur, est homologué Niveau A. C’est à dire pour une chute à 45/50 km/h. Donc idéal pour la ville. Ca ne veut pas dire qu’ à 55 km/h il va se vaporiser (car deja vous avez une autre veste par dessus..) mais que sa resistance est optimale jusqu’à ce seuil.

Pour les balades, je le couple avec un cuir qui n’a pas de poches intégrées (comme le Roars ou les Shangri La Heritage) ou alors une veste en denim plus épaisse comme une EatDust ou Pikes Brothers, qui offriront une meilleure resistance à l’abrasion

Et sur les roadtrips, alors là, je prends une veste moto aérée pour ne pas multiplier le nombre de couches et donc d’encombrement…

Où se procurer le gilet Pando ?

Et bien comme on a été séduit par ce produit, on a décidé de nous en approvisionner chez PANDO et il est donc disponible dans notre e-boutique, ainsi que la dorsale CE niveau 2.  Et ca se passe juste ici.

 

Credit photos : 4h10 et Pando

 

 

239.00
Comment rouler protégé en toute circonstances ?

Et bien les gilets de protection sont une excellente solution !

Ce gilet PANDO Moto se porte sous la veste de votre choix et ajoute une couche de protection à l'abrasion et à l'impact. Totalement discret, il est en plus respirant pour éviter d'avoir trop chaud.

Ce modèle SHELL unisex est composé de 40% de Dyneema et est homologué CE sous la norme EN 17092, niveau A.

Il est livré avec des protections coudes et épaules homologuées CE. La dorsale est en option et disponible ici.

 

Guide des tailles :
  • 1m74 et 70kg, la taille recommandée est S
  • 1m81, la taille recommandée est M

 

Détails produits SHELL PANDO :
  • Gilet de protection manches longues

  • Composé de 40% de Dyneema et Lycra (15x plus resistant que l'acier)
  • Confort de mouvement grâce à des zones stretch
  • Tissu conducteur de chaleur pour éviter d'avoir trop chaud
  • Entièrement homologué CE niveau A, norme EN17092
  • Double maille sous les aisselles et les manches pour augmenter la ventilation et une respirabilité accrue.
  • En raison de la coupe serrée, les protections ne bougent pas.
  • Protections SAS TEC TripleFlex (EN1621-1:2012) homologuées coudes et épaules sont inclues !
  • Protection dorsale en option
  • Protections faciles à installer et enlever.
39.00

Protéger sa colonne vertébrale à moto est indispensable.

Heureusement, la dorsale Quatroflex de Pando est composée de Nitrite et de Polynorbornene assurant une excellente resistance à l'impact.

Cette mousse à mémoire de forme est homologuée CE niveau 2, le plus haut niveau (norme 1621-2:2003 - Level 2).

Dans le cas d'un impact, les différentes couches de mousse, viennent absorber individuellement le choc et minimisent l'energie transmise au dos et à la colonne vertebrale.

Compatible avec le gilet de protection PANDO moto SHELL UH01

Notre avis sur le Gilet SHELL de PANDO

  • Le Dyneema !
  • Moins chaud que du Kevlar
  • Les protections fines et souples
  • Idéal pour tous les jours
  • Le Prix !
  • Les élastiques en bout de manches (je les couperai)
  • La coupe très slim
80%
Note globale :
16/20