Quand on évoque la France, il nous vient en tête la richesse de sa gastronomie, la beauté des paysages, l’amabilité de ses habitants ou encore l’amour de nos politiques pour tout ce qui a un moteur à explosions. Les 2 derniers sont une blague je précise, au cas où.

Toujours est il que l’on ne pense pas instinctivement à l’automobile. A part quelques coups de génie tels la 2CV, la DS 1ère du nom ou encore l’Alpine, on peut pas dire que l’on est les maxi cadors en constructeurs auto…

Mais parfois, on arrive à se surprendre nous même. Et la Renault 5 Turbo a clairement fait rêver des générations de petits garçons (et petites filles) !

renault 5 turbo photo corse vintage

renault 5 turbo photo corse vintage renault 5 turbo photo corse vintage

Quelques éléments d’histoire sur la Renault 5 Turbo

La Renault 5 Turbo a été crée dans l’optique de succéder à l’iconique Renault Alpine, qui avait dominée les rallyes européens jusqu’à que la Lancia Stratos arrive et propulse la compétition dans d’autres sphères.

Le design initial de la Renault 5 Turbo a été réalisée par 4 ingénieurs ayant développé un prototype dans les établissements Renault Alpine à Dieppe. Initialement appelé « Projet 822 », il etait basé sur la R5 d’origine d’usine. Entendez par cela une traction avant avec moteur à l’avant.

renault 5 turbo photo corse vintage renault 5 turbo photo corse vintage renault 5 turbo photo corse vintage renault 5 turbo photo corse vintage

Normalement, il avait été prévu de réaliser un nouveau chassis et d’adapter la carrosserie dessus. Cependant, face à la difficulté et au coût, le projet a été abandonné pour un compromis : installer un chassis inférieur à l’arrière pour accueillir la transmission juste derrière le conducteur et son co-pilote et le moteur en position centrale arrière.

La R5 Turbo était motorisée par une version spécialement préparée d’un bloc Cléon-Fonte, un 4 cylindres en ligne de 1397cm3 couplée, bien sur couplé à un Turbo. Pas loin de 158ch, et 345ch dans sa version Maxi Turbo.

Le savoir-faire des ingénieurs Alpine n’étant plus à démontrer, la Renault 5 Turbo etait hautement compétitive, remportant le Rallye de Monte Carlo dès sa première course dans le championnat WRC.

Malheureusement, less années 80 seront difficiles pour la R5 Turbo. En effet, les voitures 4 roues motrices des Rallyes Groupe B étaient bien plus performantes sur la terre… Au total, ce sont 3576 unités qui ont été produites et sont devenues au fil des ans de vraies collectors.

La Renault 5 Turbo à la suite

Préparez vos chéquiers ! Ce modèle précis a été présenté à une vente aux enchères Sotheby’s l’année dernière et s’est vendue pour £166 750. Oui.

renault 5 turbo photo corse vintage renault 5 turbo photo corse vintage renault 5 turbo photo corse vintage

Une des raisons est quelle fut sans doute parmi les 400 premières homologuées lors du 1er septembre 1980 grace à son numero de chassis D0000020. D’ailleurs il est possible qu’elle est été conduite par Bruno Saby lors du Rallye de Monte Carlo de 1981, faisant augmenter la côte…  Sa robe « Tour de corse » est magnifique donnant envie de s’installer à son volant !

renault 5 turbo photo corse vintage renault 5 turbo photo corse vintage renault 5 turbo photo corse vintage

Petite anecdote : j’avais une connaissance qui avait passé plus de 2 ans à en restaurer une. Elle etait dans un état irréprochable. Après des centaines d’heures passées, une bonne partie de ses salaires passés dedans, il l’a crashé misérablement à peine après avoir parcouru 10kms. Un grand gauche, des pneus neufs et une conduite optimiste…  Elle était HS et a fini à la casse. Allez Coucou, c’était pas une super journée pour lui !

 

=> Une petite video on-board où le pilote la fait glisser dans tous les sens (et tape le mur dans le 1er virage ?)

 

Et la belle vidéo et en Francais de Petrolicious !