L'avis 4h10
Le lookLa ManiabilitéLa ligne Arrow !
Les finitions à encore ameliorerLe prixUn peu juste en puissance
8Note finale

Cela fait des années que l’on en parle, pourtant c’est lors du WHEELS & WAVES que j’ai testé pour la première fois la version SCRAMBLER de la gamme TRIUMPH CLASSIC.

DIRTY SANDY (d’ailleurs en vente depuis peu) reste un mono plus que sympathique mais manque un peu d’allonge sur voie rapide et offre surtout un confort discutable pour parcourir ces 300 km de ride initialement prévu en DUO; (fatigué des positions de conduite « exotiques » je voulais un guidon me permettant  enfin de conduire « à l’aise ».)

Nous nous  sommes donc procuré une TRIUMPH SCRAMBLER 900 EFI 2015 de couleur noire équipée d’une ligne d’échappement 2 en 1 ARROW Titane (disponible au catalogue Triumph).

triumph scrambler 900 efi 4h10.com

Je commence par dé-béquiller la belle … effectivement ce n’est plus un mono 650, avec un poids de 230 kg les manœuvres à l’arrêt demandent forcément un peu plus de concentration !

La moto est globalement bien finie,  sent clairement la qualité, la robustesse et n’a pas ce coté « plastoc » qu’on retrouve chez certains concurrents.

J’enfourche enfin la bête … INSTANT DE BONHEUR !!! , si vous mesurez plus de 1.80m cette moto est faite pour vous, enfin une moto néo-rétro digne de ce nom sur laquelle les « grands » se sentent totalement à l’aise; oubliez les genoux qui touchent les cylindres, oubliez les jambes trop pliées, oubliez les bracelets qui vous cassent les poignets et vous obligent à courber l’échine en vous fatiguant au bout de quelques km… les jolies motos confortables existent !

triumph scrambler 900 efi 2015 4h10.com

Avec mes 1.84m (et je ne suis pas un géant non plus), je me sens  bien et la position de conduite super naturelle met immédiatement en confiance.

Ce test débutant immédiatement en duo, vient le moment fatidique ou la passagère prend place sur la selle. Trop habitué à DIRTY SANDY j’appréhende, (avec la Honda c’était comme dans un lit trop petit pour 2 … le passager se disant qu’avec 60% seulement  de son arrière train logé sur la selle la première bosse sérieuse sera fatale à lui et à l’ensemble feu arrière / garde boue et le conducteur se disant que tout freinage d’urgence lui ôtera toute chance de reproduction future (dois je vous faire un dessin ??? :/).

La selle du TRIUMPH SCRAMBLER 900 EFI est certes un peu longue pour l’amateur de prépas dépouillées que je suis mais d’un confort que ne n’avais plus connu depuis longtemps. J’ai suffisamment de place, ma passagère aussi et il reste même encore un peu; que du bonheur je vous dis.

triumph scrambler 900 efi 2015 4h10.com

triumph scrambler 900 efi 2015 4h10.com

En utilisation duo la moto est agréable et suffisamment puissante pour donner de bonnes  sensations sans vous arracher les bras ni faire décoller la roue avant à chaque accélération non plus, le « poids » de la machine se fait rapidement oublier et le large guidon permet une bonne prise en main tout en facilitant les manœuvres à faible vitesse; cette moto fait le job et plutôt bien.

J’espère par contre que la chicane de la ligne ARROW testée est amovible car elle est beaucoup trop discrète en l’état actuel.

Une fois ma passagère déposée, commence alors la seconde partie du test sur les petites routes espagnoles quasi désertes et voies rapides … Le ciel virant maintenant au noir / apocalypse il est plus que temps pour moi de rentrer et assez vite …. ce n’est pas une surprise, avec un large guidon et une absence de protections, à partir de 140 / 150 km/h la lutte avec les éléments devient épuisante et la résistance au vent fatigue.

Comme convenu, vient le moment où les gouttes tombent fort, le pantalons de pluie acheté la veille et mon mauvais coupe – vent enfilés, les 60 derniers km se feront sous une pluie battante, ici encore le scrambler ne bronchera pas et les pneumatiques d’origine ne me feront pas de frayeurs … humides nous rentrerons à bon port avec un large sourire!

La TRIUMPH SCRAMBLER 900 EFI est une moto relativement facile, sûre (au freinage efficace), agile,  à l’aise en ville et sur les départementales, suffisamment coupleuse pour s’amuser mais à qui il manque une vingtaine de chevaux pour un faire quelque chose de complètement fou !

Avec sa bonne hauteur de selle et son large guidon, cette moto peut être un daily bike super agréable et différent d’autant plus que son rapport qualité prix reste honnête.

C’est également une super base de préparation compte tenu du grand nombre de pièces aftermarket disponibles pour ce modèle et ses cousines (Thruxton / Bonneville), on réduit les garde boue, diminue la taille des clignotants,des rétroviseurs, feux  et commençons à obtenir quelque chose de fort sympathique sans partir dans des budgets délirants.

Rappelez-vous quand même de la version magique revue par CLUTCH CUSTOM MOTORCYCLES !

DSC_8004-copy-640

PLUS D’INFOS ICI !

 

 

Nico

Veste : LEE 101 « Rider Jacket »

Jean : LEE « Daren »

Gants : Grifter « Scoundrel »

Casque: Bell « Bullitt »

Chaussures: Timberland