Ca fait plusieurs mois, que tapis dans l’ombre, je bosse sur cette nouvelle moto ! Après la moto Guzzi Midnight Phoenix, j’avais envie d’autre chose.. Mon cahier des charges était assez simple : une ancienne (+de 30 ans, j’adhère pas aux nouvelles ça manque de « vie », je préfère quand ça sent l’essence et que ça tombe en panne), une moto polyvalente pour à la fois faire de la ville mais également partir sur de plus longs trajets… Et surtout un 4 cylindres. Oui, maintenant je peux l’avouer, j’ai roulé pendant des années sur des 4 cylindres récents dit sportifs et j’en garde plutôt un bon souvenir. Tout ça, c était avant de gouter aux joies des anciennes et de leurs « caractères ». Une bonne occase plus tard, la 750 four de 1977 était dans le garage.. Elle avait été très négligée et bidouillée mais le moteur tournait bien, c’etait le principal. Il faut bien l’avouer la K7 est moins belle que ses prédécesseuses. Plus anguleuse, elle fait très « lourde » mais a le moteur le plus puissant, freine mieux et surtout est fiable. Atteint de « japanite aigue » et de leur style tellement juste depuis quelques mois maintenant, l’idée était de partir dans une préparation reprenant les codes chers des Bratstyle, Hidemo  et autres … Tout en ayant en tête qu’il fallait que je puisse rouler n’importe quand et dans n’importe quelles conditions.. Cependant, je n’avais pas envie de me cantonner a un seul style purement et simplement.  Plutôt de mixer tout ce que j’aime et d’en faire une création neuve. C est très risqué comme pari ! 9 fois sur 10 ca se traduit par un résultat pas loin du massacre ! Du coup, j’ai demandé à Ondrej de BASTARDSART de modéliser la 750 four afin de ne pas se lancer totalement dans l’inconnu. 1376255_10151789016008649_969689561_n Voici la liste des modifications : – Réservoir de Honda 450 Celui d’origine est large, anguleux et assez moche. Celui de 450 est beaucoup plus petit et permet de mieux faire ressortir le moteur. La peinture est home made mais le plus difficile a été la feuille d’or. A vrai dire, je n’avais jamais fait ca auparavant et dessiner cette forme arrondie a été une véritable prise de tête. En théorie, ca a l’air simple, en théorie seulement… La feuille d’or est très volatile et sa manipulation requiert précision et patience… Merci à Patrick de Valmy Machines pour avoir réussi à trouver le bon robinet ! 750 four Kogarashi - 4H10.com-15 750 four Kogarashi - 4H10.com-13 750 four Kogarashi - 4H10.com-12 – Carburateurs et filtres à air Les joints étaient pourris. Il a fallu les reprendre de A à Z. Pour le filtre à air, l’arbitrage a été assez simple. En avoir des individuels c’est beau, mais il faut bien avouer que la météo n’est pas des plus clémentes par ici. – Selle Fond de selle home-made. Il vient vraiment au plus proche du cadre pour affiner la silhouette de la moto. BLG Sellerie s’est occupé de la mousse et du skaï. 750 four Kogarashi - 4H10.com-9 750 four Kogarashi - 4H10.com-10 – Caches latéraux Ils étaient en très mauvais états ! La bonne solution a été de les recouvrir avec le même skai que la selle pour apporter une uniformité. – Pneux Les prepas japonaises ont ces fameux aux flancs hauts hyper beaux. L’inconvénient reste la tenue de route, parfois aléatoire. Le bon compromis a été de monter un Avon MK2 à l’avant, sur la jante epoxyée noir. Pour l’arrière, c’est la que se transmet la puissance de la moto, il me fallait donc un « vrai » pneu. La jante de 17 d’origine offre quasiment rien comme monte, il a fallu passer avec une jante en 18’’ Seurat 3. Le bridgestone AC 04 a un dessin vintage mais offre un grip de pneu récent. – Echappement J’adore le look du 4 en 4 ! Pour moi c est la signature des Four ! Cependant comme le reste, la pluie et l’humidité les avait percé et rouillés… Réparés et les chicanes enlevées, le son est juste magnifique (fort… mais magnifique) Au début, je ne voulais pas mettre de bandes thermiques mais le chrome se barrait totalement. Un traitement céramique coute une fortune donc plus vraiment le choix.. 750 four Kogarashi - 4H10.com-5 750 four Kogarashi - 4H10.com-4 750 four Kogarashi - 4H10.com-3 – Electricité Le faisceau éléctrique sur cette vieille japonaise etait une veritable catastrophe. Plus grand chose ne fonctionnait alors le moto gadget M-Unit V2 a été vraiment la solution ! Ce boitier, qui va gérer abosulument tout sur votre moto, est genial. On en parle bientôt sur 4H10. En quelques heures, le faisceau éléctrique a été refait et est beaucoup moins encombrant. Un mini compteur Moto Gadget et des clignotants en embouts de guidons M-Blaze Disc se fondent parfaitement dans le style de la moto. – Le garde boue avant Impossible de rouler sans garde boue avant, ceux qui sont déjà passés à coté du stand du poissonnier sur un marché peuvent témoigner ! Positionné de manière classique, la ligne de la moto ne me plaisait pas. Après un test en position haute, énorme coup de coeur ! 750 four Kogarashi - 4H10.com-8 750 four Kogarashi - 4H10.com-1 750 four Kogarashi - 4H10.com-71 Le résultat final est un mix entre bratstyle et scrambler, une sorte de « bratster » en fait .. La partie la plus agréable reste tout de même la conduite. La grosse roue avant, le moteur, le bruit de l’échappement et la position de conduite hyper comfortable sont un vrai régal et en font la moto polyvalente idéale.   Photos par l’excellent : GOTZ GOPPERT Bonus : Making off 🙂 photo