Aller au contenu principal
Triumph Speed Twin Projet : la belle prépa de Triumph Limoges
Motors

Triumph Speed Twin Projet : la belle prépa de Triumph Limoges

John -

La Speed Twin est à l’honneur du concours Triumph ! Vous commencez à le savoir, mais tous les ans, les constructeurs challengent leurs concessionnaires pour réaliser une préparation. Aussi bien chez Harley Davidson, que Yamaha ou BMW, Triumph a fait customiser en 2021 sa speed Twin (on avait fait l’essai de cette moto TOP, ici d’ailleurs).

Parmi le panel des préparations Triumph, c’est celle de Limoges qui nous a tapé dans l’oeil. Nicolas Ginouves, le gérant, nous en parle un peu plus en détails.

La Triumph Speed Twin de Triumph Limoges

« Depuis des dizaines d’années nous admirons les photos et les vidéos venants de l’autre côté de l’atlantique, de ces pilotes, tout en travers, roues dans roues, qui se tirent la bourre sur des anneaux en terre, et tout ça sans freins avant… La course moto par excellence, le graal absolu du pilotage, le show à l’état pur… le FLAT TRACK !

Cette discipline si iconique a longtemps était loin de notre culture moto Européenne , mais sous l’influence de pilotes de MotoGP, tel Marc Marquez, la discipline pointe le bout de son nez sur notre vieux continent depuis 5 à 6 ans, pour notre plus grand plaisir !

Nous voilà fin 2020 sur l’ovale de Marmande, non loin de Bordeaux. Une piste créée pour les courses de Grass Track, mais qui depuis quelques années accueille des motos de Flat track. L’association Vintage Racing Spirit y organise des roulages, on se retrouve dans une ambiance de paddock des années 70, parfait.

Le spectacle est superbe, on voit enfin en vrai ce qu’on scrute depuis des années sur les réseaux sociaux et les vidéos venant du pays de l’oncle sam.

Notre œil de passionné de Triumph n’arrive pas à se détourner d’une sublime Triumph TR6 de 1967, jaune, qui tourne autour de ces concurrents en catégorie vintage, un régal. A son guidon, Christophe Canitrot, un mec qui envoie du gros gaz. Des mecs top et des belles motos, nous voilà conquis par le Flat Track !

 

Triumph Speed Twin Project Limoges flat trackSur la route du retour, on a une furieuse envie d’accompagner l’essor de la discipline en France, et de venir se mesurer à ces gladiateurs désarmés de leurs freins avants.

Dans le même Timing, Triumph France nous lance au défi : participer à un concours de customisation entre concessionnaires avec comme base la fabuleuse Speed Twin… banco ! c’est l’occasion parfaite.

Nous voila donc 1 mois plus tard avec une Speed Twin toute neuve sur le pont. L’arme idéale pour la discipline : empattement contenu, angle de fourche fermé, un moteur 1200 souple et puissant, la catégorie Hooligan nous tend les bras !

2 objectifs pour cette préparation.

Un objectif technique : avoir une moto performante et adaptée à la discipline

Un objectif esthétique : Faire une moto assez bien finie pour venir se mesurer au reste du réseau lors du concours.

Pour la partie esthétique, nous faisons le choix de rendre hommage à la moto de Christophe Canitrot. L’idée est simple, faire une réplique moderne de sa merveilleuse TR6.

Triumph Speed Twin Project Limoges flat track Triumph Speed Twin Project Limoges flat track Triumph Speed Twin Project Limoges flat track

Nous sommes certains que pour le concours, les clients Triumph seront sous le charme de ce look vintage et ce réservoir jaune à logo rouge. Les codes esthétiques de la discipline sont tellement efficaces que nous ne cherchons pas à innover, mais plutôt à respecter la tradition. Nous verrons si ce choix sera payant pour remporter un concours de custom Français, mais nous sommes certains qu’aucun autre participant ne traitera le défi à notre manière.

Pour la partie technique, nous confions le projet à Denis, ex technicien d’un team champion du monde d’endurance, qui rejoint notre équipe et qui nous fait bénéficier de son savoir-faire et de ses talents de soudeur depuis plusieurs années.

Petit inventaire des pièces misent en commande : Guidon ProTaper / Ligne d’échappement 2en1 Zard / Coque arrière Flat Track / Roues Excel 19 pouces / petit réservoir vintage 1er prix.

Nous rencontrons deux principaux défis techniques. Le Speed Twin a besoin de son compteur pour fonctionner, mais hors de question de le laisser apparent. Et nous devons baisser le centre de gravité pour une meilleure maitrise de la glisse.

La solution est vite trouvée par Denis. Nous allons utiliser le petit réservoir pour y cacher le compteur, le contacteur à clef et le faisceau à l’intérieur, et fabriquer un nouveau réservoir en lieu et place de l’énorme boite à air d’origine qui est sous la selle.

Le poste à souder chauffe et nous voila quelques semaines plus tard avec les deux défis techniques résolus. Bravo Denis ! Le nouveau réservoir d’essence est sublime et vient se loger parfaitement sous la selle.

La suite semble être d’une simplicité enfantine comparée à tout ce travail, mais l’adaptation de la jante arrière demande encore de l’usinage et de la matière grise.

Une imprimante 3D nous aidera à re-créer un support de filtre à air, et l’échappement s’intègrera parfaitement dans la ligne racé de notre bête de course.

Niveau moteur, on ne touche à rien, 90ch suffiront largement sur nos petites pistes Françaises. Et nous sommes certains de la fiabilité mécanique de l’ensemble.

En tout 2 mois auront été nécessaires pour fabriquer cette moto, mais le moment est enfin arrivé, le bicylindre hurle de joie, et l’équipe a le sourire et l’excitation ressemblant à la naissance d’un nouveau-né…

Il ne nous reste plus qu’à envoyer les photos à Christophe Canitrot, qui nous transmet son enthousiasme a la vue des photos… ouf, le créateur de notre inspiration valide le projet !

Défi relevé, on a plus qu’a attendre le verdict du concours Triumph France, mais on attend encore plus l’ouverture du championnat de France de Flat Track pour aller titiller les autres concurrents avec notre Triumph Speed Twin…. Avec pourquoi pas Christophe à son guidon ??? »

 

Vous désirez voir les autres préparations Triumph ou encore aller voter pour Triumph Limoges ? C’est possible à la suite

Photos : Florimond Furst-Herold

Triumph Speed Twin Project