Aller au contenu principal
Lifestyle

DEUS ex machina Bali// on y est allé !

Nico -

DEUS BALI

Nous remettons à l’honneur l’un des premiers articles 4h10 !

DEUS ex Machina … pour beaucoup d’entre nous ce nom est mythique ; le genre d’endroit à l’autre bout du monde qui concentre tout ce qu’on aime ; de belles fringues, accessoires,  pièces et surtout bécanes à tomber par terre … le tout avec une température de 30 degrés et une plage à quelques pas …

Lors d’un récent voyage en Indonésie, j’ai poussé mon vilain petit scooter Suzuki 100cc full plastique (de location :i) jusqu’aux portes de chez DEUS BALI.

Première impression.

L’endroit est incontestablement « cool » avec d’énormes dessins DEUS peints sur les murs extérieurs du bâtiment et qui le rendent visible à plusieurs centaines de mètres.

Un parking dans lequel on retrouve des créations DEUS originales ou non (enfin je n’espère pas) et surtout une nuée de petits scooters locaux tout aussi merdiques que le mien !

La structure est composé d’une boutique, d’un grand resto/ bar, de petits bungalows extérieurs (fermés ce jour-là) et d’un atelier mécanique.

Je n’avais vu de ce shop que quelques photos et la fameuse vidéo de présentation DEUS BALI qui tourne sur le Web.

Ce shop est décoré avec gout dans un délire très surf / hype ; les nombreux tableaux et photos qui tapissent les murs vous mettent dans l’ambiance ; les réservoirs aux couleurs DEUS sont posés un peu partout histoire de vous rappeler qu’on est pas que dans un surf shop .

A la vente on retrouve en vrac : des planches de surf, quelques long-boards, des lunettes de soleil, 3 modèles  de Vans, 2 paires de Red wing, 3 ceintures, des portefeuilles, des bouquins sur le lifestyle moto, des shorts, des pantalons, quelques casquettes,  beaucoup de t-shirts Deus, 1 ou 2 fixies, une dizaine de bécanes pas toutes à vendre et ….. C’est tout !!!

Une vue d’ensemble de la partie boutique.

 

J’ assume, « DEUS BALI m’a un peu déçu».

J’ai bien demandé et que ça soit à l’atelier comme en magasin, pas de pièces custom disponibles à la vente sur place au détail ( à par peut être un des beaux bidons aux couleurs DEUS en insistant lourdement et en sacrifiant la moitié de son budget vacances ) … les pièces qui équipent les bécanes sont importées  d’un peu partout en fonction du projet bécane que le client souhaite réaliser mais rien de plus  . Et moi qui pensais pouvoir repartir avec une paire de clignos ou un phare sympa  … du coup ça sera un T-shirt comme tout le monde :s ( assez bien coupés d’ailleurs).

Egalement assez peu de choix de fringues moto, on y trouve quasiment que des  produits basiques estampillés DEUS, plutôt orientés surf ( cela dit à Bali il y a un logique à ne pas vendre de Lewis Leathers ) je m’attendais plutôt à une sélection assez fournie de belles sapes urbaines ou moto provenant d’un peu tous les pays.

Les bécanes exposées ici sont adaptées à Bali, c’est-à-dire pratiquement que des petites cylindrées  ( la plus grosse prépa aperçue étant une SR ) avec de gros boudins … pas forcément besoin de beaucoup de chevaux  dans les petites routes embouteillée, tortueuses et défoncées de l’île.

La finition des bécanes observées est clairement bonne et il y a un réel souci du détail dans les prépas (même si certains choix esthétiques sont discutables), mais il est clair que c’est la peinture des bidons qui fait la différence dans la majeure partie des cas.

Quelques prépas en expo

Passant personnellement pas mal de temps à chercher des pièces bizarres ou cool pour préparer des machines, je vous confirme que les pièces utilisées sont de bonne facture mais globalement trouvables sur internet sans trop de difficultés.

Concernant les prix de vente, un seul était affiché celui de la « TIGER MILK 1 » ( la photo prise n’étant pas optimale je vous l’accorde) sur base de Honda Gl 200 de 2007 proposé à 93 millions de roupies indonésiennes soit environ 7900€ … à vous de juger , sachant que le salaire moyen local est de 150€ environ !

« TIGER MILK 1 »

Pour conclure, DEUS Bali m’a donné l’impression d’être plus un bar / restaurant (plutôt bon d’ailleurs) et un beau magasin à la mode orienté surf pour expatriés et touristes comme moi.  La partie custom de bécanes est là certes mais  d’après moi surtout pour  donner une image cool au lieu, business oblige !

Néanmoins si vous avez un budget conséquent je vous confirme qu’ils vous réaliseront quelque chose de beau …