Tattoo Custom Motorcycles est un workshop établi en Caroline du Nord (USA). L’atelier est né dans une agence de publicité dirigée par un chef intrépide mais aussi passionné de prep’, j’ai nommé Rudy Banny.  L’avantage d’être son propre patron est que l’on peut manifestement allier travail et loisir. Le mélange de compétences marketing et mécanique donne le jour à des motos au look à la fois inhabituel et mémorable, comme sur cette GN 400.

Rudy applique la même démarche en stratégie créative qu’il le ferait pour la campagne d’un client, tout en gardant à l’esprit la nécessité de transformer une bécane ordinaire en une machine unique et inspirée.

suzuki GN400 GN 400 cafe racer scrambler preparation

‘Vampire Slayer’ ou ‘Grevious Angel’ À l’origine du projet « Vampire Slayer », Rudy était à la recherche d’une Yamaha SR 500 – un modèle déjà maintes et maintes fois transformé. Au hasard de ses longues et interminables recherches sur les sites de petites annonces, c’est finalement les jolies courbes d’un Suzuki GN 400 qui séduiront Rudy.

La moto avait déjà subi quelques modifications et adoptait un look Scrambler élégant et réussi. Néanmoins, les projets de Rudy étaient tout autres. Il est allé puisé l’inspiration chez les plus grands fans de Deus Ex Machina et a (re)découvert la Grevious Angel. Bon, on repassera pour le côté unique et original mais il faut avouer que cette moto a fait le tour du monde et a inspiré plus d’un amateur de belles lignes.

suzuki GN400 GN 400 cafe racer scrambler preparation

Comme toujours, la première étape est de désosser entièrement la base. L’idée est de pouvoir se faire un avis sur l’état général de la moto mais aussi de pouvoir modifier le cadre afin de placer une nouvelle boucle arrière avec éclairage LED intégré. Évidemment un véritable casse-tête puisque dans les années 80, les types n’avaient rien prévu pour ce genre d’amélioration. Après quelques décharges façon coup de taser et plusieurs heures d’essais, le tout a fini par fonctionner parfaitement sur l’ancien système de 12 volts.

Ce premier cap passé, la suspension a été modifiée. Cette dernière a été recoupée de 5cm puis envoyée en peinture avec les roues. Pour suivre la même idée de simplicité, l’équipe était à la recherche d’un réservoir assez fin et peu imposant pour conserver des lignes douces. Pour économiser quelques dollars, ils ont utilisé un vieux réservoir qui trainait dans l’atelier et on adapté la partie siège avec de la fibre de verre, le tout le tout habillé d’une selle de chez Larson Upholstery, le boss du coin niveau cuir.

suzuki GN400 GN 400 cafe racer scrambler preparation suzuki GN400 GN 400 cafe racer scrambler preparation suzuki GN400 GN 400 cafe racer scrambler preparation suzuki GN400 GN 400 cafe racer scrambler preparation suzuki GN400 GN 400 cafe racer scrambler preparation

Les lignes simples et propres continuent à l’avant avec un garde-boue tronqué et un carénage simple mais efficace qui habille la fourche. Le tout sobrement recouvert d’une peinture noire mate très élégante.

Pas besoin de plus pour Rudy qui aime les choses simples comme cette GN 400 : 2 roues, un moteur et la route. Pour voir les autres motos du workshop : Tattoo Custom’s Motorcycles Vous pouvez reposer le téléphone et annuler votre demande de prêt à votre banquier, les motos produites par TCM ne sont pas à vendre. La démarche n’est que pure créativité et amour de la mécanique.