Est ce encore vraiment la peine de présenter la marque japonaise Shoei ? Je ne crois pas. Figure emblématique des fabricants de casque, aussi bien sur route qu’autour des têtes de pilotes GP, Shoei a su imposer son savoir-faire et son sérieux depuis des années.

Et justement, si on mettait un peu de folie la dedans ? C’est exactement le principe de son concours de customisation de casque. Le principe est simple et déjà éprouvé : confier un modèle de sa gamme (ici le Ex-Zero dont vous avez le test ici ) à des artistes et leur laisser…carte blanche !

Le 1er exemplaire est celui réalisée par Stephanie Dutruel. Voici son explication :

Pour le thème des années 80, j’ai choisi de partir sur la piste musicale, c’est mon plus fort souvenir des années 80, l’ambiance disco et les pistes de danse.
J’ai fait, dans ce sens, quelques recherches car mes souvenirs sont lointains et les années 80 ne sont pas vraiment mes années, j’étais trop jeune à l’époque pour m’en souvenir parfaitement.
Boules à facettes, couleurs flashi et recherches des styles de musiques qui sont nées pendant ces années.
J’ai opté pour une représentation graphique de l’esprit festif des années 80, boule à facette colorée pour orner les deux côtés de mon casque, filets aux couleurs acidulées pour délimiter les contours  et la bande centrale que j’ai souhaité tout en contraste avec le reste de ma compo.
Cette bande centrale noire est ornée d’un DJ et de flash de lumière coloré et de lettrages reprenant les noms des styles de musiques qui sont nés à cette époque.
Pour terminer ma compo, j’ai rendu un petit hommage aux stars qui ont marqués mes années 80, les profils très graphique de Madonna et du roi de la pop, Michael Jackson, 2 personnages emblématiques de ces années, tant par leur personnalité que par leur musique.
Mes années 80 étaient lumineuses, colorées et festives, c’est ce que j’ai voulu traduire à travers la peinture que j’ai réalisé.

 

 

En tout cas et si vous êtes sur Lyon, vous avez du les voir et  devant ces oeuvres !

En savoir plus sur Shoei

MERCI à Guillaume Ducasse pour ces belles photos