Vous l’avez croisé régulièrement sur les événements motos, il est chef cuisinier, il bricole ses motos, il a un très bon coup de guidon et surtout il est très sympa. Bienvenue dans le « Dans la roue de… Thomas Letourneur »

  • C’est quoi ton blaze ? Pourquoi ? 

Pas de surnom en particulier 🙂

  • Comment ta passion du deux roues a commencé ?

La passion du deux roues est venue assez tard, je ne suis pas issu d’une famille de motard, mais par contre, je suis très bricoleur. Petit, mes parents devenaient fous car je démontais tous les jouets qu’ils m’achetaient, jusqu’à avoir ma première moto, où j’ai mis les mains dedans, et j’ai vite pris goût aux belles choses qui roulent.

Mes premières motos, forcément par faute de budget, étaientt un virago 125, un Tw 125, un cm 125, puis du gros mono, 650 DR. J’en ai 4 aujourd’hui donc on est très loin d’une grosse cylindrée qui avoine, mais ce n’est pas la vitesse qui m’attire, je privilégie avant tout le style à moto, et surtout créer ma propre moto, plutôt que rouler.

La moto qui me faisait rêver étant petit, et encore maintenant et j’arriverai à l’avoir un jour, c’est la Husqvarna 400 CR cross de Steeve mc queen!!

Dans la roue de Thomas letourneur top chef cuisinier moto preparateur paris garage French atelier

  • Justement en parlant de grosse cylindrée qui avoine, on t’a prêté une CB1000R, tu en penses quoi ?

Oui effectivement ! Comme je te l’ai dit, je suis plutôt habitué aux gros monos donc là, la Honda CB1000R et son 4 cylindres, ça décoiffe ! Le moteur est vraiment exceptionnel, dès que l’on prend les tours, ca ne s’arrête plus. Et puis à coté, ca freine, ca tient la route, j’ai adoré.

Pour tout te dire, je l’ai même prêté à ma copine. Et elle ne voulait plus me la rendre ! Elle en est tombée amoureuse ! La moto est impressionnante par son gabarit mais au final reste très maniable. Je crois qu’elle est à 2 doigts de craquer et de se l’acheter. Et du coup, c’est moi qui vais pouvoir lui emprunter !

Dans la roue de Thomas letourneur top chef cuisinier moto preparateur paris garage French atelier

  • Quand as-tu commencé dans la cuisine ? 

J’ai commencé la cuisine il ya 16 ans maintenant en restauration par le service de Salle en extra pour dépanner, puis en allant en cuisine chercher les plats, je me disais que ma place serait en cuisine, inventer des plats, donner du plaisir a table , travailler les produits.

J’ai une préférence pour les plats chauds, qui sont un peu plus techniques qu’un plat froid. ( La précision dans la cuisson)

Il y a beaucoup de chefs qui m’inspirent, notamment Yannick Alléno, pour ça précision, ça justesse, et son équilibre des goûts, et surtout sa créativité hors normes!

Je bosse en tant que chef de cuisine, dans un bistrot chic du 7ème arrondissement de Paris, j’ai la chance de pouvoir créer ma propre carte, je peux y faire ma cuisine et c’est très motivant. La cuisine est un travail de création permanent, et j’aime échanger aussi avec la brigade, avoir leurs avis, …

  • Qu’est-ce qui t’a donné envie de te mettre à la cuisine ? 

Mon père est restaurateur (les chiens font pas des chats) 🙂 tout petit j’allais l’aider à son restaurant pendant les vacances, j’aimais voir et sentir le coup de feu qui de passe derrière un fourneau.

Dans la roue de Thomas letourneur top chef cuisinier moto preparateur paris garage French atelier

  • Quel est ton style de cuisine ?

Je suis plutôt pour la cuisine simple, franche et goûteuse. Pas de chichis, chez moi, tout doit se mélanger avec une pointe de modernité

  • Des galères à moto ? 

Des galères à moto y’en a eu (comme tout mec qui bricole sa meule , mais jamais de galère vraiment ennuyante…du coup mon plus beau souvenir était un gros trajet sur une BMW pour rallier Paris à Roscoff.

Pas une tuile, hormis  l’obligation de remettre de l’essence tous les 50kms, faute d’autonomie de réservoir…(on peut pas tout avoir…le style et le confort)….

Dans la roue de Thomas letourneur top chef cuisinier moto preparateur paris garage French atelier

Dans la roue de Thomas letourneur top chef cuisinier moto preparateur paris garage French atelier

  • Quel a été ton meilleur voyage à moto ? Où aimerais-tu aller ?`

Mon dernier voyage à moto était un Tour de France presque complet, et j’ai découvert des endroits dont j’ignorais complètement l’existence. On a un très très beau pays pour rouler et parfois on a même l’impression d’être dans un autre pays.

Mon prochain voyage sera la Corse, sans faute !! 🙂

Ce qui m’attire énormément par la Corse, à moto bien sûr, ce sont les paysages, apparemment à couper le souffle. Les routes sont sinueuses, mais aussi leurs produits du terroir. L’ideal serait de faire un super trip à moto et de revenir chargé de produits locaux pour les proposer dans de nouveaux plats ! 

  • Ton événement de moto préféré ?

Mes événements préférés… Il y en a quelques uns. Tout d’abord les soirées de 4h10, j’adore l’ambiance et le mélange de tous les styles et je dis pas ça pour être sympa. Forcément le wheels and waves mais aussi l’iron motors pour y rouler et le dirt quake !

Dans la roue de Thomas letourneur top chef cuisinier moto preparateur paris garage French atelier

  • Quelle est ta vision de la scène custom actuelle ?

Question un peu difficile, la scène custom prend un autre virage, les grandes marques si mettent aussi, mais j’ai une bonne vision de l’avenir. 

  • Ta chanson préférée ? 

Timber timbre (hot dream)

  • Qu est ce que tu emmènes toujours avec toi ? Tes indispensables ?

Une clé allen (qui souvent peut te sauver la vie)

Et nous avons réalisé une belle vidéo de Thomas à visionner ici :