On sait qu’il est parfois compliqué de choisir son équipement avant de partir en balade une journée entière à moto. Soit il fait trop froid, trop chaud, trop intermédiaire…. L’opération peut se révéler être un vrai casse-tête. Moi-même avec ma Belstaff Roadmaster qui m’a servi durant les dernières années j’ai parfois subi les effets du micro-climat lorrain (souvent plus froid que chaud je vous l’accorde).

Mais ça c’était avant. On m’a récemment proposé de tester une veste de chez Pando Moto, une marque lituanienne qui définit ses produits comme une alliance entre le style et la sécurité. Ça, ça me parle, car c’est devenu réellement impossible pour moi de rouler sans une veste bardée de protections en cas de chutes. A croire que j’ai été sensible aux campagnes de sensibilisation comme bon nombre d’entre vous (rouler torse nu à la Steve McQueen ça fait peur et ça rend les tétons tout dur avec le froid).

Un look classique mais finalement pas si ordinaire

C’est donc le modèle M65 que j’ai eu l’occasion de tester sur route. Comme son nom l’indique, il est grandement inspiré de l’héirtage militaire, adapté cependant à l’utilisation des deux-roues.

Parlons tout d’abord de la coupe, regular, pas trop slim mais finalement assez proche du corps sans être contraignante. Des protections sont présentes au niveau des coudes et des épaules et une poche pour une dorsale est prévue. Ce qui m’a vraiment plu est que ces protections sont réellement IN-VI-SI-BLES de l’extérieur. Elles s’intègrent parfaitement dans la veste à l’aide de petites poches que l’on referme avec des velcros, ce qui est d’ailleurs assez malin. Il est très facile d’insérer les protections dans les emplacements prévus à cet effet.

La veste est assez longue ce qui est très appréciable pour éviter d’avoir la raie du plombier à l’air (appelons un chat un chat). Pas besoin de rentrer votre t-shirt dans votre pantalon pour éviter le problème, la veste est très couvrante au niveau du dos.

Côté rangement on retrouve pas moins de 4 poches qui ont une très belle contenance. J’ai même pu ranger un appareil photo dans l’une d’elle !

Côté look, j’adore le style Camo de cette veste. Il est très subtile et ne saute pas directement aux yeux mais apparaît à la lumière. Même pour les plus réticents il ne sera pas réellement gênant.

Niveau taille, j’ai pris ma taille habituelle à savoir XL. Avec mes 1m90 et mes 98 kilos (pas que du muscle je l’avoue) j’ai trouvé la taille tout à fait convenable !Pando M65Pando M65Pando M65

Pando M65Pando M65Pando M65

La M65 à l’essai

La veste est en Dyneema, une matière annoncée comme étant 15 fois plus résistante que l’acier, rien que ça… J’avais d’ailleurs peur de me retrouver avec une veste peu souple mais ce n’était vraiment pas le cas. Malgré ma grande taille je ne me suis pas senti à l’étroit dans la version XL et je n’ai senti aucune gêne dans mes mouvements durant la conduite. Bon j’ai pas fait de crash test pour tester la résistance à l’abrasion du Dyneema mais de l’extérieur ça respire réellement la solidité.

En plus de ça la veste est waterproof grâce à l’utilisation de la technologie INSOTEX, et ça croyez moi c’est franchement utile lorsque l’humidité pointe le bout de son nez. Malgré des températures plus proches de l’hiver que de l’été, je ne me suis pas senti attaqué par le froid et dans le cas inverse je ne suais pas à chaque mouvement.

J’ai réellement été convaincu par l’utilisation commune de ces matériaux. Après, je ne dis en aucun cas que c’est une veste d’hiver, mais pour les moins frileux elle fera réellement l’affaire au printemps ou durant les douces nuit d’été.

Pando M65

 

Le col s’inspire légèrement des vestes militaires et ressemblerait presque à celui présent sur les Belstaff ou autres Barbour, ce qui donne un aspect gentleman au modèle. Cela dit, il est compliqué de rouler avec le col ouvert car le bouton de fermeture a tendance à se balader au gré du vent et frapper sur le côté du casque.

Côté poids, encore une très bonne surprise, la veste est étonnement extrêmement légère par rapport à ses caractéristiques techniques. Elle se ferait presque oublier lorsqu’on la porte. C’est très appréciable et donne presque une impression de rouler en chemise (alors qu’en cas de chute les protections sont présentes).

Un des seul bémols provient peut-être de la trop petite taille des boutons qui sont parfois difficiles à manipuler avec les gants. Mais rien de dérangeant en sachant que nous ne sommes pas amenés à les manipuler toutes les deux minutes.

Les coutures au niveau de l’épaule permettent une réelle liberté de mouvement qui m’a vraiment plu. Pas une fois je ne me suis senti trop serré dans cette veste qui a pourtant une coupe assez slim.

Pando M65

Pando M65

 

La finition générale de la veste est presque irréprochable même si certains seront peut être refroidis par l’aspect quelque peu brillant du tissu. Que ce soit de l’extérieur ou dans les parties intérieures, tout est bien conçu et semble être prêt à arborer les routes pour plusieurs années. Même le zip central m’a impressionné par sa solidité.

Pando M65

Pando M65

Crédit photo: Thibaut Simeoni /  Jérémie Jousset

Pando M65

 

Voici les spécificités de ce modèle :

  • Veste unisexe inspiré des modèles militaires
  • Fabriquée en toile monocouche Jacquard et composé à 20% de Dyneema
  • INSOTEX® résistant à l’eau 10000 mmH2O (membrane 0,015 mm).
  • Couche intérieure COOLMAX
  • Manches ajustables au niveau des poignets
  • Ventilations sous les aisselles
  • Col en Corduroy
  • Protections KNOX® approuvées CE (EN1621-1:2012) au niveau des coudes et des épaules (inclues)
  • Optionnel: Dorsale SAS-TEC Back – EN1621-2. (non inclue)
  • Fabriqué en Europe.

Conclusion

Cette veste est parfaite pour la mi-saison comme pour l’été. Sa solidité n’est pas à débattre et sa coupe permettra une utilisation à moto comme à la ville. Le côté Made In Europe se ressent dans la niveau de finition de la veste et saura ravir les plus exigeants en terme de qualité de produit fini.

Je recommande cette veste pour les plus citadins d’entre vous qui partent tôt le matin, prennent la moto entre midi et rentrent tard le soir. Elle saura convenir à plusieurs types de climats et ne vous dérangera en aucun cas, bien au contraire grâce à ses généreuses poches.

En conclusion, c’est presque un sans faute pour moi de la part de PANDO MOTO qui restera à coup sur dans ma tête pour mes prochains achats d’équipement.

Le modèle M65 Field Motorcycle Jacket est au prix de 389€ sur le site de la marque. Et n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à leurs nombreux autres très bons produits