Au bureau, on passe du temps pour vous dégoter des photos à la fois exclusives et qui sachent sublimer la belle mécanique. Parfois, on découvre des artistes comme Frederic George Pauwels, qui dirige le magazine Stay True. On le connait depuis des années, mais voila, enfin, que l’on se décide à partager ca avec vous 🙂

Nous sommes donc partis à sa rencontre pour en savoir plus sur le magazine et son histoire.

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

Pourrais-tu me dire comment cette aventure a commencé ?

L’aventure a commencé en 2009 avec Sébastien Nunes, nous nous étions rencontrés via un bon vieux forum sur la moto. Les deux passions, motos et photos nous ont réunis.

A l’époque on trouvait le paysage médiatique francophone autour de la moto beaucoup trop sage. On en avait marre de voir des roads-books de papys et des gilets fluo, je caricature, mais c’était poussiéreux, il y avait de bons photographes, mais les lignes éditoriales étaient trop “grand public”.

Nous on bavait sur le côté rock n’ roll un peu perdu, il fallait se rabattre sur les publications Kustom culture et nos regards étaient tournés vers les prods américaines, le travail de Scott G. Toepfer, Arto Saari par exemple.

On a décidé de se lancer, sous la forme d’un blog, au nom bien choisi (gasp) de “True Biker Spirit”.

Le ton était donné, on allait en parler différemment de cet univers et revenir à l’esprit essentiel (je le cherche encore).

Très vite on s’est détaché du format blog pour se concentrer sur l’image, nos productions et s’écarter encore plus de ce qui se faisait, on s’est rendu compte qu’on avait surtout des choses à montrer plus qu’a dire.

Avec l’arrivée de Jonathan Girvan, rencontré au Belgaz (rendez-vous informel bruxellois né à l’initiative de Jonathan) on est passé au format “Mook”, la naissance de Stay True, le changement de nom.

On a radicalisé l’image et essayé de garder une ligne éditoriale différente, mais toujours dans l’idée de partage et de découverte, de contre point. Pas de textes, des images, un contenu 100% original, un photographe invité.

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

Tu me disais que tu étais seul à bosser sur ce magazine (j’hallucine) tu es à plein-temps ?

Non, pour les magazines (6 éditions digitales et un papier) nous étions trois.

Seb et moi-même à la production visuelle, un invité pour chaque numéro et Jonathan à la maquette. Nous décidions de tout à trois.

Et puis Sébastien a décidé de quitter l’équipe fin 2014 et de voler de ses propres ailes en tant que photographe indépendant.

Depuis il faut avouer que le projet stagne. C’est un peu comme un groupe de rock qui split.

Il n’est pas pour autant mort, mais seul à la prod avec le reste de mes contrats qui m’alimentent, je n’ai pas vraiment le temps pour de nouveaux sujets.

J’avoue que la scène moto s’est aussi énormément développée, il y a beaucoup d’acteurs aujourd’hui, tant du côté des machines que du côté média. Difficile parfois de ne pas friser l’overdose…

Mais les sens sont en éveils, je continue de creuser la toile et de chercher des sujets “hors formats”, des découvertes visuelles que je dilue principalement sur la page Facebook. Je prends beaucoup de plaisir à voir certains “jeunes” qui évoluent vachement bien.

Pour ce qui est de la production, c’est en stand-by, mais ça pourrait bien reprendre, on verra, il n’y a jamais eu de plan.

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

Stay True est-il distribué en France ? Si oui, où ?

Non, il n’est même pas distribué, ça a été une erreur dès le début, on a sorti le papier comme des cow-boys, sans plan de distribution. De plus au départ de la Belgique les prix de livraison à la copie nous étouffent.

Adrien de AYNIR a même vendu Stay True dans sa boutique en ligne, nous rendant du coup un super service, c’est vraiment un mec extra, il nous a épaulé depuis le début sur le book.

Dernièrement quelques Stay True sont partis au Japon chez Roars Original, on s’était d’ailleurs donné rendez-vous au dernier Midnight Garage.

J’ai un énorme respect pour le travail de Seiji, c’est un innovateur sur tous les fronts et le Japon est très réceptif.

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

Tu es photographe si je ne me trompe pas (http://www.fredpauwels.com/) ?

Exact, diplômé en 1993, ça fait quelques bons milliers de clichés derrière moi et j’ai touché à beaucoup de choses. C’est un peu la montagne russe comme boulot et j’ai fait quelques “breaks” alimentaires. Mais c’est une passion qui m’anime, je replonge à chaque fois. Je finirai le doigt sur le déclencheur, le portefeuille probablement vide, mais la tête pleine de souvenirs, de rencontres.

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

Tu sors un numéro chaque trimestre ?

C’était le cas, je n’ai pas encore jeté l’éponge, je réfléchis à une suite. Peut-être un autre format, peut-être l’ouvrir encore plus aux autres photographes en affinant encore la ligne éditoriale. Ou peut-être rien, pour le moment je me concentre sur moi.

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

Tes photos sont-elles exposées prochainement ?

Elles sont exposées en ligne tous les jours 😉 Plus sérieusement, je n’ai pour le moment aucun projet d’exposition.

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

Tu dois aller régulièrement sur des événements, quel est celui que tu préfères couvrir ?

Honnêtement non, et aucuns. J’ai bien aimé couvrir les évènements au début, puis on s’est très vite retrouvé comme une meute de loups autour d’un steak. J’ai vécu ça dans les pits de concerts avant Stay True. Au bout d’un moment j’avais fait le tour de ce que je pouvais raconter en images. Mais j’aime bien me prendre quelques claques visuelles quand je vois ce que d’autres y ont vu, je pense entre autres à Charlie et ses reportages aux Wheels, il a le bon oeil et ça me titille.

Mais il y a quelques rencontres que j’ai envie de faire, j’espère dans un futur pas trop lointain, des passionnés bien déjantés.

stay true magazine moto photo fred pauwels belgique

Certaines photos ont été faites par Sebastien Nunes et Simon Davidson.

Pour recevoir le précieux numéro 7, dans son écrin de papier, c’est ici !

Sinon pour Fred a aussi pensé aux plus fauchés, voici sa version numérique.

 

25131

Propulsé par MailChimp!