Il y a quelques mois, Manior nous a envoyé quelques unes de ses planches pour nous raconter sa vie en Afrique et à quel point il est difficile d’y rouler en moto.

Afin de lier l’utile à l’agréable, il est également très doué pour le dessin et nous l’illustre avec talent.

Au fur et à mesure de ses pérégrinations, il nous fera suivre régulièrement son parcours !

Pour commencer, il nous relate l’achat de sa moto en 5 planches.

 

Voici son introduction :

« Mon père roule en Guzzi (1100 Calif’), je roule en Guzzi (V11), mais ici, c’est pas franchement adapté. Alors que la Ténéré, c’est une légende africaine ! Elle a été créée pour le Dakar ! 
Ça a été une aventure de trouver cette moto. Il n’y a que 2 ou 3 garages qui ont des « gros cubes » dans toute la capitale.
Et oui : ils réparent les moteurs dans la boue, soudent avec des lunettes de soleil, et n’ont presque aucune pièce neuve ! Mais ça roule ! Maintenant, il me reste à apprendre comment rouler tout-terrain dans la boue, les graviers de latérite et les trous omniprésents. »
manior_4H10_moto_1
manior_4H10_moto_2
manior_4H10_moto_3
manior_4H10_moto_4
manior_4H10_moto_5
Retrouvez le sur sa page Facebook : http://www.facebook.com/manioc