Il faut le dire, le monde la préparation moto a drastiquement évolué ces dernières années. Les préparateurs sont devenus de véritables professionnels (fini la prépa à la lampe frontale faite au fond d’un box et vendue 15k) mais surtout les constructeurs ont su révolutionner leur offre et gamme pour proposer toujours plus de personnalisation. Petit focus chez BMW avec leur campagne « Stock is the new Custom » et son option 719.

Reprenons les choses dans l’ordre. Je venais à peine d’acquérir une R100RS depuis quelques jours (à propos, suivez l’évolution et nos expériences moto sur l‘instagram 4h10) que mes potes m’harcelaient de messages afin de me demander comment j’allais la préparer.

Devant un tel chef d’oeuvre (cette moto est un véritable vaisseau spatial sortie d’un film SF des années 80) je me refusais à l’usage de toute disqueuse, ponceuse ou encore peinture à la bombe pour la personnaliser. Devant leur incompréhension, je finis par leur lâcher « les gars vous y comprenez rien : STOCK is the new cool ! Cette moto a besoin de rien ! ».

Et quelques mois plus tard, apparait dans mon feed Facebook, la nouvelle campagne de BMW Motorrad « Stock is the new Custom ». L’occasion idéale d’aller voir ce qu’ils proposent.

Bon, on connait déjà tous, la gamme NineT Heritage avec ses 5 modèles : NineT, NineT Pure, NineT Scrambler, NineT Racer et NineT Urban G/S.

Nous savons également que BMW sort régulièrement des séries spéciales déclinées sur l’une des ces 5 bases pour sa clientèle souhaitant une moto différente.

Les séries spéciales NineT

Voici quelques exemples :

  • Le NineT Urban G/S Dakar series #1 (40 exemplaires)

A vrai dire, il s’agit de celle que je trouve vraiment la plus belle. Rendant hommage au pilote Hubert Auriol et sa victoire sur le Paris-Dakar en 83. Pour les adeptes des grandes histoires à moto, sa lutte avec Cyril Neveu en 87 est l’une des plus fortes du sport moto avec notamment sa phrase devenue emblématique « J’ai les 2 chevilles cassées »

Inspirée de la moto n°100, les sponsors de l’époque ont été remplacés par le Urban G/S, avec une plaque numérotée et signée par Auriol. Une selle bleue et blanche, un cerclage de jante avant doré, et des accessoires du catalogue BMW : cache culbuteurs Silver, plaques latérales « Alpine White »… avec le numéro 83…

  • D’autre part, 13 exemplaires seulement pour cette NineT Scrambler en hommage à Michel Vaillant : Bulle scrambler, grille de protection avec le « V » de Vaillant, logos, plaques numero #13, selle monoplace …

  • Ou alors cette NineT baptisée NineT/5 pour célébrer les 50 ans de l’usine de Spandau à Berlin. Une NineT maquillée comme une réplique de série 5.

Bon vous me direz que cela reste des series limitées comme le font de nombreux constructeurs. C’est pas faux. Cependant, il existe l’option 719.

Option 719 et code Spezial

Bon, sous nom, digne de 007 se cache le véritable programme de personnalisation de BMW Motorrad. Pour info, le code « 719 » a toujours été référencé chez eux, dans leur usine de Berlin, comme faisant référence aux pièces sur-mesure.

Cela regroupe des pièces fraisées, des jantes forgées, des peintures spéciales, des selles sur mesure, etc… Le tout pensé par des ingénieurs mais, et là où ca devient vraiment interessant, réalisées par des artisans.

Je n’irai pas jusqu’à dire que BMW fait le travail d’un préparateur mais ils ont réussis à pousser le degré de personnalisation de leurs motos extrêmement loin.

L’avantage reste d’avoir une moto fiable, garantie, homologuée et unique, à la vue du nombre de produits et d’options proposées, faite par un constructeur. Ils ont réussis à pousser la customisation (et non l’accessoirisation) comme une option d’origine. Stock is the new Custom.

Il est sur que le travail d’un garage et d’un préparateur sera très souvent plus impressionnant car lui pourra s’affranchir de certaines contraintes légales dans le cadre de sa réalisation.

Même si pour les puristes, comme moi, rien ne vaut les milliers d’heures à bidouiller au fond de son garage et à refaire 200x cette satanée patte de fixation, pour tous ceux qui n’ont ni l’envie, ni les compétences, ni le courage d’aller trifouiller une moto à 15k (et pour le coup j’en fais partie là) ils ont accès à une offre de personnalisation très poussée. Certes pas donnée, mais sans toutes les contraintes de temps liées à une prépa sur mesure.

Pour ma part, je reste pour l’instant avec ma R100RS d’origine « (old) stock is the new cool » mais l’on pourrait voir fleurir des prépas sur base de NineT bien énervées « Stock is the new Custom » dans les mois à venir.

Plus d’infos ici : BMW Motorrad

Pour aller plus loin quelques vidéos :