On a déjà eu l’occasion de parler de Smoked Garage lors de la présentation de leur modèle Bronco qui était une oeuvre d’art tout d’acier vêtue. Ces concepteur basés à Bali ne cessent d’impressionner avec leurs créations très originales et souvent en total désaccord avec l’esprit des machines utilisées.

L’Himalayan comme base de préparation

L’Himalayan, c’est le nouveau modèle de la marque indienne Royal Enfield qui s’adresse à une clientèle désireuse de rouler confortablement, lentement et à bas prix (en gros). Royal Enfield construit des moteurs fiables et charmeurs depuis plus d’un siècle, ce n’est donc pas l’idée d’un trail qui les effrayait. Force est de constater que le modèle est très réussi tant sur le plan esthétique que technique, pour un prix somme toute très abordable (moins de 5000€).

La team balinaise s’est donc inspirée du terroir local en  usurpant cette machine à l’Inde. L’avantage est notamment l’aspect rustique de ce modèle: très peu d’électronique, des performances modérées et des prépas facilement envisageables tant la carrosserie est simpliste. Tout était donc réuni pour opérer la transformation de ce trail en…. flat track!

Royal Enfield SG-411

Credit: Bike Exif

Un hommage à l’histoire de Royal Enfield

Comme pour rendre hommage à l’histoire de la marque, autrefois manufacture d’arme, Smoked Garage s’est inspiré de l’univers militaire pour habiller la belle. Un très beau vert foncé subtilement agrémenté de liserés oranges qui accentuent les nouvelles formes de l’Himalayan.

Côté transformations on retrouve un sublime phare vertical qui donne un aspect très futuriste à la moto. L’arrière aussi a été remodelé tout en simplicité avec une queue orientée vers le haut laissant apparaître une bande lumineuse qui fait office de feu arrière.

Les suspensions ont été complètement modifiées pour upgrader les performances en tout terrain de la Royal et permettre de partir en glisse plus aisément. Les roues sont remplies pour donner un aspect moderne et agressif à la bête. Très réussi. Bien sûr les freins d’origine ont été remplacés par des Nissin à 4 pistons pour finaliser l’évolution.

Royal Enfield SG-411

Credit: Bike Exif

Royal Enfield SG-411

Credit: Bike Exif

Royal Enfield SG-411

Credit: Bike Exif

Royal Enfield SG-411

Credit: Bike Exif

Royal Enfield SG-411

Credit: Bike Exif

Royal Enfield SG-411

Credit: Bike Exif

Côté poids, seulement 175 kilos sur balance. Autant vous dire que même avec ce mono juvénile de 24,5 chevaux il y a de quoi s’amuser sur un terrain boueux.

Du très beau travail en somme.

Plus d’infos sur leur site.