Il faut bien le reconnaitre. Les motos électriques c’est généralement très moche, mal fini, il n’y a pas d’autonomie et ca coute une fortune à l’achat. J’ai pu modérer mes propos la semaine dernière avec l’essai de la Zero DS qui bien qu’elle remplisse certains de ses critères, procure un immense sourire avec son mode sport activé, qui permet de déboiter n’importe qui au feu rouge (allez salut les Tmax !) … Et tout ca dans un silence de cathédrale.

Le hasard n’étant pas de la partie, j’ai pu assister à la presentation de la Zero Motorcycles SR/F annoncée ni plus ni moins comme la plus grande métamorphose au monde des sensations de conduite à moto. Rien que ca. On a eu droit à de belles présentations avec des chenilles qui se transforment en papillon (la métamorphose of course) et surtout le reveal de ce nouveau modèle.

Zero Motorcycles SR/F : Effortless Power & Control

Le design. Effectivement, cette fois ci ca ressemble à une vraie moto. On oublie les blocs batterie qui avaient tendance à défigurer n’importe quelle ligne esthétique. Ici elles sont intégrées dans un cadre en treillis permettant de considérablement diminuer leur impact visuel.

Au global, ils ont voulu créer une « bête brutale », c’est plutôt réussi. Large sur l’avant, trapue, gros pneu à l’arrière, fouche inversée Showa, étriers radiaux,…

Mais le coeur sur l’électrique, comme sur le thermique, reste son « moteur ». Ce groupe motopropulseur, annonce pas loin de 110ch (bon ok…) mais pour 190 N.M de couple et ce, dès l’ouverture des gazs. A titre de comparaison, une Ducati Diavel dispose de 130N.M… Autrement dit, elle va envoyer des watts !

Qui dit puissance, dit autonomie. Equipée des nouvelles batteries Lithium-ion ZF14.4, en une seule charge, la SR/F permet jusqu’à 320km.. (mais équipée de la power Tank et sans doute sur des trajets urbains en mode éco). Cela laisse tout de meme présager une autonomie de 200km en mode sport. Une bonne nouvelle donc.

Ajoutez à cela, un temps de charge de 0 à 95% en 1h grâce à leur innovation « Rapid Charg System », disponible sous condition et contre un supplément financier.

Et pour ceux qui se demandent, non il n’y a pas de boite de vitesse. Tout est auto. Quand vous tournez la poignée, c’est comme si vous tourniez directement la roue arrière !

Comme cette SR/F se veut à la pointe en terme de technologie, elle est équipée du système Cypher III, agissant comme ordinateur central de la moto avec une masse énorme d’informations à traiter,  et du contrôle de stabilité MSC de Bosch.

Le MSC, ce sont les ensembles des aides au pilotage : ABS, repartition de freinage, anti patinage et bien sur un système de contrôle du couple. Le tout supervisé par 10 modes de conduite permettant de dompter la bête même sur sol humide.

Imaginez vous les pavés de la place de la concorde sous la pluie avec 190N.M de couple… et bien vous faites moins le malin !

 

Effortless connection

Connectée en permanence via une application sur votre téléphone, la SR/F vous remonte toutes les informations nécessaires : charge restante, autonomie, alertes et status de la moto, partage des données de trajet ou encore d’automatiser les mises. à jour du firmware.

L’emplacement de la machine est enregistré, l’angle d’inclinaison, la puissance, le couple mais elle dispose également du mode « trouver ma moto » qui vous alerte si quelqu’un decide de la débrancher ou tente de vous la voler…

Plutôt rassurant vu le prix de l’engin.

Et oui car tout cela a un prix, il faut compter 20 690€ pour le modèle standard et 22 890€ pour la version avec chargeur rapide.

 

On nous a expliqué avec de jolis graphiques qu’effectivement à l’achat c’est plus cher mais qu’à l’usage les économies générées permettent de retomber sur ses pieds. Ajoutez à cela les aides gouvernementales pour véhicules écologiques…

Reste à voir la durée de vie des batteries (garanties 5ans km illimité) et surtout la capacité de revente de ce genre de véhicules.

En conclusion, Zero Motorcycles, leader mondial de la moto électrique, frappe un grand coup avec cette SR/F. Enfin une gueule de baroudeuse, une autonomie à la hausse et surtout une puissance démentielle.

En tout cas, nous on a bien envie d’essayer cette Zero Motorcycles et ceci dès sa sortie en avril/Mai.

Plus d’infos ici : https://www.zeromotorcycles.com/fr/