Il était une fois l’histoire d’un gars qui roulait tous les jours à moto et qui en avait marre de se sentir étriqué dans son cuir … et oui 2012 – 2019 cela fait déjà 7 ans … il fallait bien qu’on vieillisse (un peu) un de ces jours …

C’est un peu comme passer  d’un Cafe-racer à bracelets à un Scrambler à guidon haut et large qui offre une position droite tellement plus confortable …

Bref … j’arrête de me justifier en me trouvant des arguments de lâches … j’avais simplement envie d’un blouson en toile cirée, plus confort à la coupe longue et comportant de vraies protections …

Barbour et Belstaff font ça très bien depuis des décennies, certes …mais parfois … en cherchant bien il arrive que les constructeurs moto nous proposent  des produits au look plus qu’acceptable et bénéficiant des dernières technologies en termes de protection et de conception des tissus … les gars qui ont porté un Barbour au pays Basque par 30 degrés voient très bien de quoi je parle …

C’est en passant chez un concessionnaire Triumph que j’ai stoppé sur le blouson que portait le mannequin …

La longueur est impeccable, la coupe est assez  ajustée, le logo Triumph plutôt discret … je regarde ça d’un peu plus près ! Il s’agit du blouson Triumph modèle « Beck » (modèle qui existe aussi pour femme).

Photos Cyril Casagrande

Ce blouson est construit en coton brossé , comporte une doublure thermique matelassée amovible, des œillets d’aération sous les manches  et surtout une membrane Z – Liner Tritex qui est à la fois imperméable, coupe-vent mais surtout respirante.

Bien que ce blouson soit un « Triumph » et que la finition soit très très correcte ne rêvez pas, il est fabriqué en Chine et non au Royaume-unis comme on pourrait le penser … ça ne change pas grand chose mais il fallait le dire !

Comme un blouson moderne , il est certifié CE (selon la norme EN 1621-1:2012) et possède des protections D3O amovibles se positionnant au niveau des épaules, coudes et de la dorsale … secure quoi !

Le design reste sobre, avec une couleur anthracite passe partout et une texture facilement lavable d’un coup d’éponge,  la ceinture à un passage un peu « exotique » … (sous le rabat ventral) qui déroute un peu lors des premières utilisations mais donne un look intemporel et décalé, les sangles d’ajustement au niveau du cou sont quant à elles plus esthétiques que fonctionnelles.

A l’utilisation on est bien et à l’aise dans ce blouson qui permet de bouger facilement (merci aux soufflets d’aisance) , les 4 poches extérieures sont très accessibles, il protège efficacement de la pluie et du vent mais même avec sa doublure un pull solide sera de rigueur si vous souhaitez rouler par des températures inférieures à 5 degrés !

Coté confort ce blouson tient toutes ces promesses en descendant suffisamment sur les reins pour vous couvrir totalement et offre une liberté de mouvement proche d’un blouson en textile , il est parfait pour un usage daily !

Le prix de vente de 450€ TTC  est quand à lui « dans la norme » pour un blouson technique en coton waxé estampillé Triumph !

Info intéressante, ce blouson (qui taille assez grand) existe du XS au 3XL , les grands gabarits devraient donc pour une fois trouver leur bonheur.

EN SAVOIR PLUS !

Moto : Triumph Scrambler 1200 XE

Bottes : Dastra Boots

Casque : Shoei Ex Zero

Jean : LEE

Gants : Triumph