La folie russe

Ahhh la Russie, le froid, la place Rouge, la vodka, et la décadence. Artem Boldyrev représente un peu de tout ça et on le sent dans sa dernière création : la GANGRENE.

Le nom est évocateur de chaos et d’extinction et c’est bien ce qui transparait lorsque l’on regarde sa « moto ». Le gars était beaucoup trop marginal pour se cantonner à du custom simple (qui pour nous simples mortels relève déjà de l’impossible). Il doit sûrement être un fan de la saga Mad Max pour avoir eu de telles idées. Moto Gangrene

Des caractéristiques à peine croyables

Il a donc décidé, le plus simplement possible, de construire un deux-roues, propulsé par un moteur V8 de chez Lexus qui développe… 300 chevaux. Pour parfaire la tenue de route, il y a ajouté des roues de SUV. Le tout est contrôlé par une transmission automatique.

Le résultat final donne une moto longue de 3 mètres, qui reste donc street legal, équipée d’un réservoir fait sur mesure garantissant d’alimenter suffisamment longtemps le veau qui sert de moteur.

Moto GangreneMoto Gangrene

Moto Gangrene

Moto Gangrene

Pour aller jusqu’au bout de la démarche et toujours rester dans le bon goût, Artem Boldyrev s’est confectionné un casque inspiré du jeu vidéo Fallout qui lui donne un look s’approchant d’un Predator (le dernier en date est d’ailleurs un bon navet si certains s’apprêtaient à le mater).

Moto Gangrene

Moto Gangrene

Il ne doit pas passer inaperçu quand il va chercher son pain le matin sur sa machine des enfers. L’avantage est qu’il est quasi prêt à affronter une invasion de zombies, ce qui peut s’avérer utile… ou pas.

Vous aimez ? Nous, on hésite encore….