Biltwell est aujourd’hui une institution de l’accessoire moto. Que ce soit les fringues,  les masques, les guidons ou les poignées, la firme américaine propose de la qualité à un prix très concurrentiel. Nombreux sont ceux qui ont customisé leur Harley grâce aux produits de l’accessoiriste. Mais qu’en est-il lorsque Biltwell s’attaque elle-même à une HD? Le résultat est tout sauf attendu: la Biltwell Frijole 883.

Biltwell Frijole

A l’assaut de la NORRA Mexican 1000

La Biltwell Frijole 883 est un projet dédié à la NORRA Mexican 1000, une course dans le désert de Baja destinée principalement aux enduros et autres cross. Mais tout cela semblait beaucoup trop simple pour la team de préparateurs de la firme américaine. Ils se sont donc lancé un défi, finir cette course sur « un stupide Sportster ». Et par Sporster ils entendent bel et bien le modèle de chez Harley Davidson équipé d’un gros Twin ricain. Bill Bryant, l’un des fondateurs de la marque précise : « notre but n’est en aucun cas de gagner une course, nous voulons juste découvrir de quoi nous sommes capables à travers ce défi ».

C’est Rob « Rouser » Galan qui s’est chargé de la transformation du veau pour en faire une possible machine de terre. Etonnement, le cadre ainsi que le réservoir sont ceux d’origine et n’ont été que fortifiés pour garantir que rien ne s’échappe à l’occasion des multiples bosses que comprend le désert californien. Le moteur est lui aussi stock et on ne doute pas que le couple des Harley est d’une grande utilité dans la terre.

La suspension a évidemment été remplacée et faite sur mesure car, aux dernières nouvelles, une Sportster 883 n’est pas conçue pour le tout terrain. Simple rappel. La fourche avant a d’ailleurs été usurpée d’une Honda CRF 250, véritable avion de chasse de la firme asiatique puis modifiée avec des ressorts plus longs faits sur mesure. Des amortisseurs arrière Elka viennent parfaire l’agrément de conduite.

Enfin, un support arrière en inox a été aussi concu sur mesure pour y recevoir un sac Bitlwell Exfil-7 qui donne un look baroudeur à la Frijole du meilleur effet. Nous avions d’ailleurs présenter un des produits de cette gamme, le Exfil 80.

Biltwell FrijoleBiltwell FrijoleBiltwell FrijoleBiltwell FrijoleBiltwell FrijoleBiltwell FrijoleBiltwell FrijoleBiltwell Frijole

Le diable est dans les détails

Cette prépa n’est certes qu’un défi personnel pour la bande américaine, mais ils n’allaient pas pour autant la laisser nue et sans charme. Le travail apporté aux détails est absolument incroyable et donne une certaine authenticité à la Frijole. Côté peinture, le travail est colossal et il représente un des principaux attraits de cet moto. Un peu de dérision et d’humour viennent agrémenter le look bestial de la machine et lui donner un look vintage, presque usagé.

C’est l’artiste Pete Finlan qui s’est chargé de ces illustrations à la main. On y retrouve même la péninsule de Baja pour rappeler que cette moto est un « one shot » destiné à cette course si spéciale. Deux réservoirs similaires ont d’ailleurs été produits pour prévenir une éventuelle chute. Malin.

Biltwell FrijoleBiltwell Frijole

Biltwell FrijoleBiltwell Frijole

 

 

En  tout cas chez 4h10, on adore cette rescapée du bitume avec son look de hobo!