Ce projet a commencé tout juste avant Noel 2017. L’équipe des italiens de Anvil Motociclette ont recu un email les informant que leur projet avait été validé par Indian. Quelques mois plus tard et après des heures de travail, leur préparation voyait le jour.

Pour cette moto, leur inspiration leur est venue de Albert Burns. Qui est ce ? A vrai dire peu de personne le connait. Cependant son histoire est assez folle.

« Albert Burns » est né à Oakdale en Californie a la fin des années 1890. Déjà enfant, il était passionné de moto. Il commence la course à 15 ans. Vous pouvez vous dire qu’à l’époque il y avait de nombreux jeunes pilotes mais cette histoire est complètement différente. En effet, sa moto avait été construite par lui-même et il allait challenger les pilotes adultes. Il gagna régulièrement, rendant les autres pilotes complètement fous. Ils décidèrent donc de le pénaliser, en disant qu’il était trop jeune pour aller rouler sur circuit. Il en fut banni.

Cependant, le jeune effronté n’en resta pas là, et il décida tout de même d’aller rouler et se confronter aux autres pilotes meme si cela lui était interdit. Il simulait des départs sur le bord de la piste, et la rejoignait dès que possible (et en plus il gagnait encore régulièrement).

Quand il ne pouvait pas passer du bas-côté à la piste, il se trémoussait le long des barrières de sécurité comme une crevette lui donnant son surnom de « Shrimp ».

En 1915, Albert remporta 3 importantes courses à Pleasanton, mais il se blessa fortement lors de celle de Marysville. N’importe quel etre humain n’aurait plus pu concourir, mais pas lui. Il se présenta à la course suivant et gagna bien qu’il ait une épaule et une clavicule de cassées.

Il fut embaucher par Harley Davidson durant 1 an, puis devient pilote officiel Indian jusqu’à la fin de sa courte carrière. Il mourut en 1921, seulement 2 jours après son 23 eme anniversaire.

 

Pour les 120 ans de sa naissance, Anvil a voulu lui rendre hommage en réalisant cette moto.

 

Le Cadre : il a été modifié pour le rendre plus compétitif. L’inspiration vient principalement des cadres de Flat Track de Ron Wood.

La fourche : Du Ohlins bien évidemment, et le meme modèle qu’ils utilisent lors des compétitions AMA aux USA. Le Mono amortisseur a été remplacé par 2 latéraux pour un look plus vintage.

Le reservervoir, les gardes boues et plaques numéros : Ont été faites à la main en aluminium

Boite de vitesse : Transformée de transmission par courroie à transmission par chaine 

La Selle : Faite en Italie et inspirée des modèles de Flat track des années 40. Il reprend aussi le blanc et noir rayé, les couleurs de Anvil.

Echappement : Faits par ZARD et inspirées des Indian de Flat track des années 30

Radiateur : Remplacé par 2 radiateurs de Off Road.

Etc…

 

A l’origine la moto fait 248kg, à présent elle ne fait plus que 180kg dont 90 juste pour le moteur…

 

=> Pour retrouver ANVIL :