Depuis quelques mois, je vous répète à longueur de posts Instagram et Facebook l’arrivée imminente de notre nouveau projet : J’irai rider. Bonne nouvelle, le 1er épisode est terminé !

Pour recentrer un peu le tout. « J’irai rider » est un roadtrip à la découverte des régions. Alors là, vous vous dites « oui c est cool mais il font comme tout le monde ». Et bien non justement, chez 4H10, on aime pas faire comme les autres.

Evidemment, la moto et la belle mécanique en général sera présente mais le coeur du projet et des épisodes sera autour des rencontres. Lors de la préparation, j’avais tendance à dire  » a la rencontre des régions et de ceux qui les font ». Et c’est assez vrai !

Nous allons balayer aussi bien ceux qui perdurent une tradition ancestrale héritée de leur parents et de leurs arrières grands parents. Afin de garder ce savoir faire, cette typicité, ce fait main qui n’a pas cédé face à l’industrialisation.

Mais aussi ceux qui ont décidés de changer les codes. Qui ont décidés de bouleverser les règles établies pour des projets risqués mais qui grace à leurs passions ont pu exister et être viables.

On va aborder des thématiques aussi large que la gastronomie, celle des producteurs et artisans, les belles autos et motos forcément, l’oenologie, l’aventure, les collectionneurs, la photographie, la route et surtout la découverte des autres.

Voici comment je définis l’univers :

« Aux tables nappées bien blanches, nous préférerons celles de bois brut patinées par le temps, aux autoroutes, les départementales sinueuses, au plastique lisse et froid, le relief du cuir, au silence d’une automobile récente, le ronronnement d’un moteur italien, à la fadeur d’une vie trop prévue, la chaleur de l’imprévisible.

Oui car il s’agit bien de cela. Souligner les reliefs de la vie et de ceux qui ont décidé de la vivre »

Bref, pour ce premier épisode nous avons pu nous orienter dans le pays basque Francais et Espagnol (et meme un peu en dehors) juste avant le Wheels & Waves.

Les conditions météo ont été particulièrement apocalyptiques (qui se souvient des rafales de vent a 160km/h qui ont arrachées les tentes du wheels ? Et bien nous étions sur la corniche d’Hendaye à ce moment là…). Heureusement, la belle bande de potes que nous sommes avons tiré ca à l’humour !

 

Tout d’abord, un grand bravo aux équipes de tournage qui nous ont accompagné sur ce projet : Remi Chapeaublanc et toute sa team : James, Thomas, Joseph, Jules qui ont su braver les éléments et faire des journées bien longues !

Merci à mes amis et compagnons de route : David, Amaury, Olivier (qui se sont fait un Paris – Biarritz d’une traite sous la pluie a moto pour arriver à l’heure sur le tournage) et Gauthier.

Merci à Nuch et Valerie qui nous ont aidés à trouver les meilleurs spots pour ce 1er épisode.

Et surtout merci aux partenaires qui ont permis que ce projet se réalise en plus des efforts de chacun :

 

 

  • Kytone : Qui a su nous équiper pour ne pas que l’on meurt de froid !

 

  • Land Rover : Avec le formidable Discovery, idéal pour déplacer tout le materiel de l’équipe de tournage, et surtout rouler dans un confort exceptionnel dans le désert des Bardenas. Un jour il sera mien, oh oui, un jour.

 

  • Hamilton Watch : Pour que l’on soit toujours à l’heure ! Et ce fut bien le cas !

 

 

  • X-Rite et BenQ : qui ont pu passer le matériel nécessaire à la team de montage !

 

 

A ne pas rater :

 

=> Une AVANT PREMIERE du film va être faite le vendredi 12 Octobre a 20H15 sur le stand YAMAHA au mondial du 2 roues ! On compte sur vous pour être present et nous soutenir !

=> Pour les autres, le film sortira dimanche 14 Octobre sur notre page Facebook 4h10

 

En attendant, quelques images :