Depuis quelques mois, nous voyons fleurir sur les têtes les casques MARKO. Encore totalement inconnue, il y a un an, la marque possède une gamme conséquente de casques jet, intégraux ainsi que de masques. Il n’en fallait pas plus que l’on passe leur modèle FULL MOON à la moulinette.

L’esthétique

Bon, la comparaison avec le casque BULLITT  de la marque americaine Bell est obligatoire, voire même… flagrante. Bon disons que Bell s’était aussi inspiré de Chad Hodge,  véritable designer d’un casque intégral au look sobre, vintage et cool.

Mais attention sur ce nouveau modèle, nous sommes bien sur la marque Française MARKO.

Petite aparté : MÂRKÖ produit environ une 10aine de modèles de casque, dans de nombreux coloris. Tous aux looks classiques et aux formes variées (jet, intégral, cross, etc…). Il s’agit de la marque du groupe des magasins Vintage Motors qui ont mis leurs années d’expérience, et d’écoute des clients à l’épreuve.

Marko full moon casque intégral test avis comparatif bullit masque

Revenons en à nos moutons. Nous sommes donc sur une coque au look vintage. Avec une mentonnière fine et très basse. Elle permet d’avoir un champs de vision exceptionnel extrêmement appréciable pour la conduite en ville. L’avantage d’un casque intégral niveau protection, avec la visibilité d’un jet !

La marque MARKO a pris le parti d’un casque le plus épuré possible et de simplifier certains détails du Bullit.

On observe donc une absence d’aération, à part deux fentes sur la mentonnière. Bon elles ne sont pas vraiment utiles mais c’est souvent le cas sur beaucoup de systèmes.

Marko full moon casque intégral test avis comparatif bullit masque

© Amaury Cibot

Marko full moon casque intégral test avis comparatif bullit masque

© Amaury Cibot

Marko full moon casque intégral test avis comparatif bullit masque

© Amaury Cibot

Ce point n’est pour moi pas rédhibitoire, rares sont les casques avec une aération performante. On reste souvent dans le discours commercial et marketing sur ce sujet. Seuls les casques haut de gamme de type Shoei ou Arai ont un système vraiment efficace.

Pour rester sur l’aspect exterieur du casque, la coque est en fibres composites avec 2 tailles disponibles XS à M et de L à XL. Les petits gabarits seront contents, le casque reste d’une taille convenable et évite la grosse tête façon champignon de Paris.

Les calotins internes en EPS (polystyrène expansé) à multiples densités permettent une meilleure absorption des chocs et un ajustement à votre morphologie. La fabrication est made in Asia, tout comme la plupart des casques actuels.

Le MARKO Full Moon à l’usage

Commencons par le gros point faible : l’écran !

Livré avec un écran simple incolore, il existe différentes visseries disponibles en option afin d’offrir à votre casque un look personnalisé, ou encore de l’enlever pour y intégrer un masque de la même marque.

Cependant, si vous choisissez de rouler avec l’écran, il faudra faire avec quelques désagrements.

La fermeture de celle-ci se fait via deux boutons pression, un peu comme sur le Premier Trophy. Alors d’un côté c’est top quand on roule à haute vitesse pour bien la plaquer mais lorsque l’on souhaite la manipuler a l’arrêt, c’est pas évident et en roulant avec des gants, c’est impossible.

Marko full moon casque intégral test avis comparatif bullit masque

© Amaury Cibot

Il est donc préférable de rester l’écran légèrement ouvert, ce qui permettra d’évacuer la buée. On aurait apprécié un petit Pinlock en option.

Le plus dérangeant est pour moi ces fameuses pressions qui virevoltent avec le vent dans un bruit qui devient vite désagréable sur les longs trajets.

La petite mentonnière et l’absence de déflecteur fait que même avec l’écran fermé le vent s’engouffre à l’intérieur du casque avec de grosses perturbations que ce soit de mouvements ou sonores. Les retours de nuit en hiver vous calment sérieusement et l’utilisation d’un cache cou qui remonte jusqu’au nez est presque indispensable…

Par contre, la customisation des deux pivots de fixation pouvant être changés pour du noir ou or est assez cool.

Revenons y, mais cet écran peut  être démonté et remplacé par n’importe quel masque grâce a sa large ouverture. La manipulation ne prend qu’une minute et est extrêmement facile. Le casque prend alors un look plus agressif, on est plus embêté avec les pressions et le masque se plaque bien ne laissant pas l’air passer. On apprecie le détail de la lanière à l’arrière pour le maintenir !

La visserie en alu donne dans un premier temps des sueurs froides au démontage (ne pas les abimer, ne pas les abimer)… mais une fois en place elles s’ajustent parfaitement et ajoute un gros plus esthétique.

Marko full moon casque intégral test avis comparatif bullit masque

© Charles Seguy

Marko full moon casque intégral test avis comparatif bullit masque

© Charles Seguy

Marko full moon casque intégral test avis comparatif bullit masque

© Charles Seguy

 

Concernant l’intérieur, très bonne surprise !

Couvert de tissu Alcantara, antibactérien, démontable et lavable pour une hygiène parfaite. La finition est super et le casque très confortable. Pour ma forme de crane, aucuns points durs mêmes sur les longs trajets.

Autre bon point, les coussinets de joues 3D Cut offrent une poche pouvant accueillir des écouteurs, idéal pour ceux qui roulent avec le GPS dans les oreilles.

Les porteurs de lunettes ne sont pas oubliés. Les branches se glissent facilement et aucune gêne ressentie lors de la conduite même avec des lunettes de soleil à grosse monture.

Marko full moon casque intégral test avis comparatif bullit masque

© Charles Seguy

Notre  avis sur le MARKO Full Moon

En conclusion, je dirais que ce casque est un juste compromis.

Avec un look sobre, classe et rétro il saura séduire un grand nombre de motards. L’intérieur est confortable et qualitatif, possède un champs de vision agréable et beaucoup de place au niveau de la bouche, parfait pour glisser un ticket de parking ou mettre sa main devant sa bouche lors de crise d’éternuement.

Pour ma part, je l’utilise presque exclusivement avec le masque de la même marque au prix de 99 euros livrés. L’écran étant vraiment le point négatif de ce casque.

Venons en aux prix. Il est proposé à 360 € soit environ 140 € de moins qu’un Bell Bullit (hors promotion de l’un comme de l’autre). Bien sur, il est légèrement moins qualitatif mais pour un usage urbain et de temps en temps ballades, que demander de plus ? 

Poids: 1400g (+/- 50g)

Tous les détails sur les casques Marko, ca se passe ici.

 

Vous voulez en savoir plus sur les casques ? Allez visiter notre rubrique dédiée et nos tests.