Tout à « re »commencé avec une publication de ce bon vieux Facebook qui me rappelle un beau matin qu il y a pile 4 ans à cette heure là je transpirais à grosses gouttes dans une eau à 5 degrés pour sortir d une énième ornière plus que boueuse ma monture de l’époque aidé par une poignée de brillants esprits à peu prêt aussi mal engagés que moi … c était la sale balade !

Vous imaginez aisément la suite … un post sur mon mur , des bons (et moins bons ) souvenirs qui reviennent en tête à tous et finalement une envie contagieuse de recommencer cette journée stupide ….
Une fois le tri fait entre les petits posers endimanchés (ils se reconnaîtrons très bien et ne sont pas tous parisiens ;)) nous voici avec une équipe de grands enfants sur motivés !

Les règles de la sale balade 2 sont simples , chaque machine doit faire plus de 160 kg et comporter au moins 2 cylindres et si votre machine ne risque plus grand chose >>> pneus route obligatoires …

Maintenant nous en sommes sûr , une R65, une Bonneville T120, un Harley 48, un Sportster Rigide, une Thruxton, une 500 Four, une CX 500 etc … sont des motos finalement pas si mal pour affronter les chemins caillouteux, se défendent bien en forêt, ont des capacités de franchissements aquatiques plutôt honorables …. mais finiront par montrer leurs limites lors des traversées de ruisseaux et en terrain vaseux… bref tout un programme.

Moins hardcore que la première édition certes, mais aussi avec beaucoup moins de casse …. tout semble s’orienter vers un RDV annuel !

Quelques belles images en action signées Götz Göppert !

 

Encore merci à Ben pour cette organisation sans failles !