Les vieux de la vieille de 4h10 se souviennent de Etik Motorcycles puisque nous en avions déjà parlé en 2014.

Aujourd’hui, on constate que le garage rouennais a bien grandi et le niveau des préparations s’en fait clairement ressentir !inconnu.gif

Nous avons profité de leur dernière réalisation sur base de Yamaha XS 400 (1982) pour leur poser quelques questions.

 

4h10 : De manière générale, comment procédez vous pour préparer les motos ? Des commandes clients avec un cahier des charges précis ou alors vous laissez libre court à votre imagination ? 

Etik : Dans ce cas nous avons travaillé pour un client. Notre façon de procéder est relativement simple tout en étant relativement longue à la fois, car l’objectif premier est d’apprendre à connaître le futur conducteur de la moto afin de construire le projet autour de sa personnalité et non le contraire, sans pour autant lui dévoiler nos intentions finales. Car effectivement le client vient nous voir mais ne sait jamais à quoi ressemblera sa moto le jour ou elle se trouvera sous le voile. La démarche n’est pas révolutionnaire en soi, nous ne sommes ni les premiers, ni les derniers à travailler le côté carte blanche et suspense. Mais nous mettons un point d’honneur à miser sur le plaisir du client avant le nôtre. Nous cherchons à recueillir un maximum de points menant à l’effet coup de cœur à coup sûr.

IMG_3410 IMG_3594 IMG_3574

 

4h10 : Et sur cette Yamaha, de quoi êtes vous partis ?

Dans ce cas précis la moto est arrivée en pièces détachées, le tout dispatcher dans un ensemble de caisses en bois. Plutôt atypique comme première prise de température. Évidemment nous nous étions assurés en amont du bon fonctionnement mécanique de celle-ci car nous ne procédons pas à la réfection moteur nous-même. Soit le client, c’est chargé de cette tache de sont coté, soit nous le sous traitons par soucis de compétence et de gain de temps.

 

4h10 : Qu’est ce qui rend cette prépa une véritable « Etik Motorcycles »  ?

Etik : Épuré, minimaliste, et des lignes harmonieuses autant que possible. Le cadre est revu en bonne partie, étant en traitement chrome thermolaqué nous ne pouvons utiliser de mastic qui ne résisterait pas au passage au four. Toute la partie de boucle arrière et de support d’amortisseur est refaite pleine masse jusqu’a obtenir une pièce sans défauts et sans les nombreuses soudures apparentes d’origine. Une structure de selle est elle aussi ajouté au châssis ainsi qu’une boîte électrique ou y est logée l’ensemble : neiman, contacteur, et batterie lino sans oublié le gestionnaire électronique revu intégralement avec le faisceau de la moto jusqu’au commande minimaliste PUSH avec câblage interne. En tout seulement 2 commandes différentes sont présentes au poste de conduite.

L’ensemble des pièces noires ont elles aussi subit un traitement thermolaqué, à l’exception du moteur, phare et garde-boue, qui ont été traités en peinture noir mat sablée dans l’esprit Bonneville.

L’objectif est très simple, pas de fioritures malgré l’utilisation de touches clinquantes, chromes, acier brossé.

IMG_3572 IMG_3522 IMG_3520 IMG_3519

 

4h10 : Et alors, il en pense quoi le client ?

Etik : On voulait une moto simple d’utilisation, pas prise de tête, un coup de kick et on roule. Le côté âpreté, bien rasé mais préfèrent les boots crampons aux mocassins. Le client à un fort caractère assumé, dynamique, mais tout en discrétion. Sa moto est donc un reflet de sa personnalité et autant te dire que le coup de cœur a eu lieu. Donc mission accomplie pour celle-ci qui roule désormais aux alentours de Lille.

IMG_3510 IMG_3499 IMG_3489 IMG_3487 IMG_3436

Pour suivre la vie du garage, suivez les sur leur Facebook : Etik Motorcycles  et pour voir les 33 autres prepas : sur leur site