Aujourd’hui c’est Zak qui nous parle de sa machine.

L’idée de départ était la suivante, trouver une machine vintage vraiment différente, qui soit légère et maniable en ville et avec un look old school dépouillé ambiance dirt track !

La base choisie sera une Triumph T90 unit 350 cc de 1963 (dont il est seulement la 2ème main pour la petite histoire) et qui comptabilise 14000 km depuis réfection moteur.

Le panache d’une vieille anglaise …. oui mais uniquement si cela n’est pas synonyme de fin de soirée à la poussette à cause des caprices de madame …

Les belles photos de CYRIL CASAGRANDE  !

triumph tiger  T90 350 4h10.com

triumph tiger  T90 350 4h10.com

triumph tiger  T90 350 4h10.com

triumph tiger  T90 350 4h10.com

triumph tiger  T90 350 4h10.com

 

Etape 1, la fiabilisation.

La machine a été confiée à CLUTCH CUSTOM MOTORCYCLES (encore lui), qui a effectué le gros oeuvre;  une révision moteur, un carburateur amal MKI concentric 626 neuf, un faisceaux électrique simplifie neuf en 12 V et une réfection de toute l’électricité ( allumage électronique pazon neuf, régulateur podtronics neuf, consommable neuf, bobines neuves, stator Lucas neuf)  la Tiger tourne à nouveau comme une horloge … 🙂

Etape 2, la transformation.

Afin d’alléger la ligne (et le poids) de la machine pour donner un look tracker / scrambler minimaliste, les lourdes pièces d’origine ont été remplacées.

Les pots saucisson ont cédé leur place à deux échappements chromés type desert sled (made in UK) neufs, qui malgré leur air monstrueusement bruyant ne le sont pas grâce à un système de chicanes internes amovibles totalement invisibles, il suffit de 2 tours de vis pour les extraire, vous aurez alors l’impression d’avoir l’enfer dans votre dos !

Le phare d’origine a été remplacé par un phare BATES (on/off) plus léger et discret maintenu par une patte de phare en aluminium sur mesure, le feu arrière Lucas est également en aluminium. Le compteur de vitesse chronométrique en km d’origine (très rare ) a bien sûr été conservé.

Un guidon US flat track et un pontet neufs on été monté pour une position de conduite plus décontractée et une meilleure maniabilité en ville.

Des pneus Pirelli MT 43 ont été monté sur des jantes 18 Dunlop d’époque et des amortisseurs arrière sur mesure ont été installés pour surélever le tout.

La selle en cuir véritable style desert sled a été réalisée sur mesure pour cette machine.

Coté garde boue, on a aussi gagné du poids avec un garde boue arrière en aluminium et un garde boue avant dirt track à attache rapide en nylon (Japan)

Vous l’aurais compris, beaucoup d’heures de travail, de pièces rares et d’éléments neufs pour un résultat esthétique qui sent bon le désert et le sable, mais avec la fiabilité en plus …

Machine à vendre à prix raisonnable depuis peu  sur LEBONCOIN !!!