Paul Hart ou un photographe dont le travail a retenu notre attention !

Plutôt spécialisé dans les petits cubes type Vespa ou Lambretta, il a également une collection de photos sur les cafés racers et motos anciennes.

Pour les amateurs de photos, il travaille uniquement avec un film 35 mm et un Olympus OM-2 N objectif ZUIKO 50mm f/1.4 (personnelement, ça ne me parle pas du tout)

Rester à l’argentique alors que le monde entier (ou quasiment) est passé au numérique, lui permet, selon ses dires, d’apporter quelque chose de spécial, une certaine chaleur, une qualité tonale et une profondeur qui peuvent être absentes du numérique.

[blockquote_with_author author= »Paul Hart »] J’aime la permanence du film & l’idée de capturer un moment dans le temps qui ne peuvent pas être effacées.. [/blockquote_with_author]

 

 

Mais paul est avant tout un grand amateur de Vespas et pour les connaisseurs, il posséda successivement un Vespa T5 ‘Millenim’, un ET3 Primavera, GS 150 & VBB 150. Il roule actuellement un Vespa Sprint Veloce de 1969.

Nous avons pu échanger ensemble et lui poser quelques questions son travail.

– Que penses tu de la scène Mod’s ?

A vrai dire, je n’ai jamais été vraiment dans cette mouvance, bien que j’en apprécie le style et la musique. Beaucoup de gens associent les scooters et plus particulièrement les Vespas aux Mod’s.

Je préfère les lignes classiques, propres et pures des Vespas standards à la profusion de rétroviseurs et portes bagages inutiles.

Je suis plus un adepte des excursions en général que des démonstrations. D’ailleurs, la plus belle a été en 2006 quand je me suis rendu à Turin en Italie pour l’événement Eurovespa.

(Pour information, il lui a fallu 3 jours de route sur son Vespa et plus de 1300 km pour rejoindre Turin. Et il faut faire la route retour ensuite…)

J’ai découvert les différentes scènes en discutant tout simplement avec les propriétaires de véhicules. J’ai ainsi trouvé des boutiques tels que Victory Motorcycles à Camden ou encore Lewis Leathers. Tout ceci m’a permis d’agrandir mon cercle de connaissances et de fils en aiguilles j’ai eu des contacts avec des magazines dont Men’s File et Benzina.

(Si vous voulez consulter ses parutions, c’est par ici : Men’s File  et Benzina )

 

– Parlons plus du coeur de 4H10, quelle est ton approche des vehicules classiques et plus particulierement de la moto ?

Concernant les véhicules dits classiques, les Vespas sont mes premiers amours comme tu as pu le constater (rires) …

Cependant, je suis également un grand fan de tout le « beau design » que ce soit des voitures, motos, scooters,… et plus particulièrement autour des années 1950 -1970.

J’ai commencé par sortir lors de mes pauses déjeuner dans le coeur de Londres avec mon OM10 à la recherche de véhicules classiques à shooter. J’ai également fait le tour des vendeurs de pièces dans tous les coins de la ville et souvent j’ai eu la chance de tomber sur des véhicules exceptionnels dans des garages privés ou arrières cours.

Pour moi prendre des photos sur pellicules est beaucoup plus « honnête » et créatif que d’utiliser un appareil numérique dont le rendu peu sembler plus plat.

Je sais très bien que ces nouveaux appareils sont plus faciles, offrent beaucoup d’avantages et sont surtout moins onéreux mais j’apprécie encore plus le processus créatif et la patience nécessaire quand vous composez votre photo et attendez le développement.

Je regarde toujours ce qu’il y a autour de mes « sujets » et essaie de trouver le meilleur angle et ça peut se révéler super difficile quand par exemple une porsche 911 est garée entre 2 infâmes voitures récentes. C’est un challenge mais je l’accepte de bon coeur !

Je suis un vrai adepte de peinture où la patine a pu à faire son effet plutôt que les véhicules anciens entièrement restaurés.

 

Plus d’infos sur Paul Hart :

La bonne nouvelle c’est que chacune de ses photos peut être commandée du A0 jusqu’au A6, soit du 841 x 1189 mm jusqu’au 105 x 148 mm.

Il expédie dans le monde entier. Pour info un tirage en A5 est à £25 et un A4 à £55.

Si vous craquez sur l’un de ses tirages, vous pouvez le contacter à l’adresse suivante : vespamore@hotmail.co.uk

Pour découvrir son travail en détails, vous pouvez visiter :

Son site : http://www.vespamore.com/welcome 

Son Blog : http://www.vespamore-uk.blogspot.com/

Son Flickr : http://www.flickr.com/photos/gs3vespa/sets/

Et pour quelques unes de ses photos, visitez notre portfolio.