Attention,

Cet article va changer votre vie ! ;-)

Qui d’entre vous n’a jamais regardé secrètement les photos de vacances à Bora-Bora dans un hôtel 5* de ses collègues / potes / inconnus sur FB, en marmonnant « Pfffff, à part boire des cocktails et s’allonger comme une baleine sur la plage, il a rien fait le type » ?

Oui, ça nous est tous arrivé.

Et en plus, quand ils reviennent avec le teint halé et racontent à la machine à café, comment ils ont passé la moitié de leurs journées a faire du jet ski, des excursions et bouffer du homard, ca enerve encore plus !

Oui, vous vous étiez en Bretagne et il a plu pendant 15 jours non-stop (cliché ?, non pas que ;))

Ouais mais vous, vous êtes partis avec vos potes, vous vous êtes marrés comme un dingue et vous revenez avec plus de souvenirs en tête que ceux sur papiers glacés ne pourront jamais donner.

Ca me rappelle l’été dernier… 2000 km allongé en limande sur la Guzzi Midnight Crash .

« Les routes sont belles, mais pleines de gravillons, c’est insupportable !!  » (petit clin d’oeil à mes compagnons de route).

Insupportable, c’est aussi le mot que je me disais à chaque fois que je descendais de la moto et me demandais si un jour je pourrais re-utiliser mes mains ou si mon dos allait rester cassé en 2 à vie.

Mais c’est aussi de super souvenirs en chiffres : 1 réglage de ralenti sur le bord de la route, 42 « Mais c’est la bonne route là ? », 2 pannes d’essence, 1 cable d’embrayage hyper raide, 0 chute (et je tiens à le signaler car desfois ca passait juste juste), 26 « ouais ouais on roule tranquille là » puis gaaaaaaaz, 1 dépassement mythique par l’extérieur dans un grand gauche, de bons restos, des rencontres et surtout d’excellents souvenirs.

Voici pour moi la différence entre se déplacer et voyager.

Nous tous, en tant que motard, voilà ce à quoi l’on aspire. Prendre sa bécane, partir, rouler avec ses potes, se marrer, vivre.

Certains ont la critique facile, parle de « fashionistas » car on a pas le full cuir orange Repsol ou que l’on refuse férocement à se « beaufiser » dans les clichés motard, mais moi je dis : Seul la route parle ! :)

Ewan Mc Gregor (oui l’acteur ) fait partie de ces mecs. Riche à millions, peu importe, un soir de 2004 il appelle son pote Charley Boorman et decident de partir faire le tour du monde.

 

Le projet : Aller de Londres à New York en faisant le tour du Monde. 31 000 km, traverser l’Europe, la Russie, le Kazakhstan, la Mongolie,…

3 BMW R1150 GS  Adventure (2 pour eux et une pour leur cameraman) et les voici parti pour l’aventure.

Les 2 gars se servent de leur notorieté et du documentaire réalisé pour des projets de soutien à l’UNICEF. Chapeau.

Si vous avez quelques heures devant vous, et avec la météo pourrie du moment, ca devrait etre le cas, faites vous plaisir et regardez les épisodes.

Ils se trouvent assez facilement sur youtube. Ici notamment :

Pas de longues heures de cirage de pompes à Ewan McGregor, mais un documentaire très rythmé sur la découverte de nouveaux horizons, les rencontres avec les populations locales, les galères etc…

Les 2 compères ont remis ca en 2007 avec cette fois-ci un trip depuis l’écosse jusqu’en Afrique du Sud, appelé Long Way down. (à la suite des vidéos de Long Way Round)

 

Bon, on prend les bécanes et on part ? 

 

5 Responses

  1. Guillaume

    Parait qu’en plus, Ewan Mc Gregor est quelqu’un de super sympa. A noter que Belstaff avait sorti pour l’occasion une veste, The Long Way Down, que beaucoup utilisent aujourd’hui pour faire Neuilly La Bourse en 1200RT. Une autre aventure. :)

    Répondre
  2. Fabrice

    J’ai suivi cette série à l’époque sur la chaîne Discovery et c’est vrai que ça donne envie de partir avec des potes MAIS, il y avait un P… de staff médecin, agents de sécurité, contacts dans les ambassades, camionettes de soutien logistique, mécano et stock de pièces. A voir également le début dans lequel ils proposent le projet à KTM qui vont répondre par la négative en demandant qui est Ewan Mc Gregor… et en déclarant que leurs machines n’étaient pas faites pour un tour du monde. BMW a de suite soutenu leur projet ;-)

    Répondre
  3. Stef Dng

    Dans le meme délire j’ai un pote d’école qui apres ses études a voulut vivre sa passion pour la moto… Pas de Cafe, pas de neo retro mais un passion dévorante pour les grands espaces et les aventures humaines..

    Il a fait Toulouse ==> Mongolie l’année derniere et cette année a chargé sa bécane sur un bateau pour aller faire le tour de l’amérique latine en solo…

    vous pouvez suivre ses aventures la : http://maxime-barat.com/

    et lui apporter un peu de soutient, moral tout du moins !

    Répondre
  4. Edouard

    Salut 4h10!
    Je post pas trop d’habitude mais là l’article m’a fait marrer:
    je suis au Asie du Sud Est en ce moment, je viens d’acheter une bécane et je me fais 3 mois de route entre Laos, Cambodge, Vietnam et Thaïlande.
    Et je vous laisse deviner quel documentaire (entre autres choses) a motivé mon trip… ;)

    Et je porte une veste Belstaff et la barbe AUSSI! C’est juste la moto qui change… :p

    Je vous enverrai des tofs au retour si ça vous intéresse! (des tofs de bécane hein…)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.